Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #actualite

Colloque d'AF sur l'élection présidentielle samedi 4 mars à Marseille

21 Février 2017, 22:45pm

Publié par AF Provence

VENEZ NOMBREUX !

Colloque d'AF sur l'élection présidentielle samedi 4 mars à Marseille
Colloque d'AF sur l'élection présidentielle samedi 4 mars à Marseille
Colloque d'AF sur l'élection présidentielle samedi 4 mars à Marseille

Voir les commentaires

Joyeuses Pâques

5 Avril 2015, 09:38am

Publié par AF Provence

Chers amis,

En ce Triduum Pascal où un grand nombre de nos concitoyens ont commémoré la Passion du Christ, il est nécessaire de remonter aux fondations de notre pays par le baptême de Clovis.
Notre souhait, et notre combat quotidien, de voir la France renouer avec son Histoire nous conduit à nous dresser contre les atteintes régulières que subissent les Chrétiens de par le monde et jusque dans notre pays.

En cette fête de Pâques, nous pensons en premier lieu aux Chrétiens, qui à la suite du Christ, endurent les vexations et, de plus en plus souvent, la torture et la mort.

Nous pensons aussi au relativisme spirituel touchant notre Nation qui a conduit la RATP à refuser la mention "au bénéfice des Chrétiens d'Orient" sur une affiche d'annonce d'un concert du groupe "Les Prêtres". Dans un même temps, les affiches de Samia ou d'Isla Délice sont largement apposées. La déontologie ne peut être asymétrique. Dans un pays où la défiance, le manque de repère, le repli sur soi ne cessent d'augmenter, la RATP fait le choix de l'iniquité.

Nous souhaitons à tous nos concitoyens une Belle fête de Pâques, sous l'auspice de la résurrection du Christ et dans la volonté d'incarner notre devenir dans une France Chrétienne, dont le Comte de Paris est le garant.

François Bel-Ker
Secrétaire général de l'AF
 

En ce Triduum Pascal où un grand nombre de nos concitoyens ont commémoré la Passion du Christ, il est nécessaire de remonter aux fondations de notre... pays par le baptême de Clovis.
Notre souhait, et notre combat quotidien, de voir la France renouer avec son Histoire nous conduit à nous dresser contre les atteintes régulières que subissent les Chrétiens de par le monde et jusque dans notre pays.

En cette fête de Pâques, nous pensons en premier lieu aux Chrétiens, qui à la suite du Christ, endurent les vexations et, de plus en plus souvent, la torture et la mort.

Nous pensons aussi au relativisme spirituel touchant notre Nation qui a conduit la RATP à refuser la mention "au bénéfice des Chrétiens d'Orient" sur une affiche d'annonce d'un concert du groupe "Les Prêtres". Dans un même temps, les affiches de Samia ou d'Isla Délice sont largement apposées. La déontologie ne peut être asymétrique. Dans un pays où la défiance, le manque de repère, le repli sur soi ne cessent d'augmenter, la RATP fait le choix de l'iniquité.

Nous souhaitons à tous nos concitoyens une Belle fête de Pâques, sous l'auspice de la résurrection du Christ et dans la volonté d'incarner notre devenir dans une France Chrétienne, dont le Comte de Paris est le garant.

François Bel-Ker
Secrétaire général de l'AF

Voir les commentaires

Communiqué de l'Action Française: Un système à bout de souffle

29 Mars 2015, 23:25pm

Publié par AF Provence

Au-delà des résultats politiciens, qui symbolisent un pays dépecé et livré aux partis ("le PS perd le Nord", "la droite gagne le Bouches-du-Rhône", etc.), les élections départementales 2015 sont surtout l'échec des institutions. Un Français sur deux n'est pas allé voter, malgré le paritarisme soudain et forcé qui était censé entraîner le vote des femmes. Des territoires entiers ont à peine voté. Les jeunes n'ont pas voté.
Certes, le système est résistant : sur la base de découpages partisans et de prérogatives inconnues, des assemblées à peine représentatives prendront des décisions au nom de Français qui ne se reconnaissent plus dans leurs élus et au nom d'une république qui ne sait même pas se définir, se contredit et s'aveugle.
Voilà bien le seul et véritable signal envoyé ce soir : celui d'un désaveu des institutions. Les politiciens n'inspirent plus confiance, les partis non plus, ni le bipartisme ni la démocratie comme le rappelait naguère encore le Baromètre de la confiance politique. Le système, ses “valeurs” floues et ses mécanismes rouillés sont à bout de souffle. Les Français attendent qu'on les écoute, pas qu'on fasse semblant de prendre leur rejet massif pour une volonté de continuer la mascarade. Ils attendent qu'un homme fort puisse réellement gouverner en n'étant pas prisonnier du jeu des partis, du parlement et des élections. Ils attendent sans le savoir et sans le dire un roi, qu'ils pressentent et n'osent espérer.

Voir les commentaires

Institutions laïques et réalité chrétienne.

21 Mars 2015, 15:46pm

Publié par AF Provence

La fête de la Madunnuccia (ND de Miséricorde) à Ajaccio a connu une énorme affluence le 18 mars. Ce succès s'explique par la présence de Mgr MAMBERTI, premier Corse depuis 135 ans à avoir été nommé cardinal, mais aussi par la présence active de la municipalité.

Le député-maire UMP Laurent MARCANGELI a fait adopter par son conseil municipal la décision de reprendre l'application de la promesse prise en 1656 par les Magnifiques Anciens, les édiles de l'époque, en remerciement de la protection contre une épidémie, de faire célébrer chaque année une messe solennelle et une procession en l'honneur de la Vierge. La précédente municipalité de gauche avait rompu avec cette tradition.

Le vœu a été lu par le maire et ses adjoints à l'intérieur de la cathédrale lors d'une magnifique cérémonie.

Mais de tels actes sont-ils conformes au dogme laïc?

Pas de problème pour MARCANGELI qui a déclaré, en remettant la médaille de la ville au cardinal MAMBERTI:

 "La fonction d’élu oblige à tenir compte de ce que nous sommes, de notre identité, de nos origines, de nos racines et de notre histoire, de ce que ceux qui nous ont précédés nous ont légués. Cela montre l’attachement de la ville d’Ajaccio à son patrimoine, à son ADN, ce qu’elle est au plus profond d’elle-même."

De son côté, Monseigneur de GERMAY, évêque de Corse, a dit au début de la cérémonie:

"Il ne s'agit pas d'un acte religieux mais de mémoire. Si l'Etat français est laïc, la France ne l'est pas. Si les institutions corses sont laïques, la Corse ne l'est pas non plus de par son histoire riche et diverse."

De telles affirmations concernent la Corse mais peuvent parfaitement s'appliquer à l'ensemble des régions françaises. Il faudrait les entendre plus souvent de la part des responsables politiques et religieux. Le laïcisme d'Etat actuellement mis en avant par la gauche de gouvernement aboutit à détruire l'essence même de la nation française.

Mais seule la Monarchie pourrait permettre à la France de renouer avec elle-même.

 

de gauche à droite: le cardinal Mamberti, le maire Marcangeli et l'évêque de Germay.

de gauche à droite: le cardinal Mamberti, le maire Marcangeli et l'évêque de Germay.

Le maire d'Ajaccio et ses adjoints renouvelant le vœu des Anciens.

Le maire d'Ajaccio et ses adjoints renouvelant le vœu des Anciens.

Voir les commentaires

L'Action Française invitée au conseil d'arrondissement , ou Comment la gauche se glorifie d'actes non-démocratiques

17 Février 2015, 19:28pm

Publié par AF Provence

Les séances du conseil d'arrondissement du 7ème secteur de Marseille (13ème-14ème arrondissements) sont toujours de grands moments depuis la victoire du Front National Stéphane Ravier. L'opposition de gauche, menée par l'élu du Front de Gauche Samy Johsua, ancien dirigeant trotskyste, critique continuellement le maire et, voulant le pousser à la faute, lui reproche à toute occasion de ne pas être un vrai démocrate.

Le jeudi 12 février, le sénateur-maire FN a été amené à faire un petit rappel historique du comportement de son adversaire. Le site du quotidien communiste "La Marseillaise" rapporte ainsi ce qui s'est passé:

"Puis, se délectant par avance sous l’œil de la caméra, il lance : « M. Johsua, je vais vous faire un cadeau. » Et il lit : « Une réunion de royalistes attaquée par des communistes. Cinq blessés. Ça ne vous rappelle rien ? »

« 1790 ? », rétorque l’opposant dans un sourire. Stéphane Ravier poursuit sa lecture. Il s’agit d’un article du Méridional relatant un affrontement vieux de plusieurs dizaines d’années auquel Samy Johsua aurait pris part. «Ce qui est écrit est faux, la réunion ne s’est pas tenue parce que nous l’avons empêchée. Darquier de Pellepoix, commissaire aux affaires juives sous Pétain, devait y prendre la parole. Je suis vieux maintenant mais si c’était à refaire je le referai !», martèle Samy Johsua évoquant son origine juive et les horreurs de la guerre."

 

La présence possible de l'infâme collaborateur que fut ce Darquier est une pure invention car cet individu s'était réfugié en Espagne en 1945 et ne remit jamais les pieds en France. Mais M. Johsua a été pris à contrepied et a répliqué n'importe comment, en laissant parler ses obsessions.

Comme le prouve cette reproduction du tract distribué alors dans les lycées, facs et rues de Marseille, le seul orateur prévu pour cette réunion du 24 février 1968 était le journaliste et ancien résistant Pierre Debray (qui n'hésita pas à faire le coup de poing contre les agresseurs).

 

L'Action Française invitée au conseil d'arrondissement , ou Comment la gauche se glorifie d'actes non-démocratiques

En tout cas, l'élu du Front de Gauche s'est glorifié de cet acte en disant: "si c’était à refaire je le referai !". L'extrême-gauche donne des leçons de démocratie mais ne les applique pas et ne renie pas ses agressions physiques, même 47 ans après. Sa méthode est toujours la même: stigmatiser systématiquement tous ceux qui ne s'inclinent pas devant ses insultes et sa violence.

L'article paru dans le quotidien "Le Méridional-La France" du dimanche 25 février 1968 montre le comportement "démocratique" de ces gens qui ne regrettent jamais leurs erreurs.

L'Action Française invitée au conseil d'arrondissement , ou Comment la gauche se glorifie d'actes non-démocratiques

N.B.: après la raclée reçue à la salle Mazenod, les gauchistes n'attaquèrent plus jamais une réunion royaliste à Marseille.

Voir les commentaires

Mais pourquoi donc faut-il être Charlie pour être comme tout le monde?

21 Janvier 2015, 15:21pm

Publié par AF Provence

Une fois n'est pas coutume. Pape Diouf, ancien président de l'OM et candidat à la mairie de Marseille en 2014, n'est pas vraiment une personnalité que nous aimons beaucoup. Toutefois, son appréciation de la situation est digne d'intérêt et relève d'une logique et d'un sens des responsabilités dont le gouvernement ferait bien de s'inspirer :

Diouf"J'ai condamné ce qui s'est passé, et très fermement. J'ai beaucoup de compassion mais je n'aime pas les mouvements de foule spontanés trop enclin aux récupérations politiques. Je ne souhaite pas me retrouver entre des opportunistes et des hypocrites (...)

Quand on dit, la liberté d'expression fait partie de nos valeurs, je ne suis pas d'accord. Ce n'est pas une valeur, c'est une pratique. Une valeur ici n'est pas une valeur en Orient ou en Afrique. C'est comme exciser une femme. Il s'agit d'une pratique traditionnelle mais qui est manifestement négative. Une valeur est universelle, humaniste et positive. Elle doit être vraie partout (...)

Mais pourquoi donc faut-il être Charlie pour être comme tout le monde? On peut ne pas accepter cette définition et être humaniste, refuser toutes les formes d'extrémisme et de barbarie (…) Quand on sait où les caricatures peuvent amener, quand on sait les conséquences qu'elles peuvent avoir, on doit se montrer responsable plutôt que de privilégier le plaisir personnel"

Voir les commentaires

"Je suis Charlie" depuis longtemps

12 Janvier 2015, 19:18pm

Publié par AF Provence

Cela fait longtemps que chaque royaliste d'AF peut dire: "je suis Charlie".

Charlie est une forme populaire du prénom Charles qui est le prénom de Maurras.

Il est peut-être présomptueux de se dite être l'égal du maître du nationalisme intégral. Mais, si "Suis" est le présent du verbe "être", il peut aussi  se comprendre comme étant le présent du verbe "suivre".

Les royalistes qui suivent Charles Maurras n'ont aucune difficulté à proclamer: "JE SUIS CHARLIE".

"Je suis Charlie" depuis longtemps

Voir les commentaires

CHARLES MAURRAS ET LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

12 Janvier 2015, 08:06am

Publié par AF Provence

CHARLES MAURRAS ET LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

Les manifestations contre le terrorisme  et pour la liberté de la presse ont eu un grand succès partout en France et c'est une bonne nouvelle. Les Français ont montré qu'ils ne veulent pas vivre dans la peur. Toutefois, l'Action Française a, dans son dernier communiqué, rappelé qu'il ne fallait pas oublier les responsabilités de nos gouvernants dans les erreurs qui ont permis la crise actuelle.

Le mouvement d'AF n'oublie pas non plus qu'il est l'héritier d'un Charles MAURRAS qui a passé une longue partie de sa vie à rédiger des articles dans un quotidien et qui a été critiqué et même condamné par des tribunaux pour ce qu'il a écrit. 

Il était évident que Charles MAURRAS fut partisan d'une totale liberté de la presse. Toutefois, il considérait comme normal que les journalistes assument les conséquences de leurs écrits:

« Cette liberté prise, comme la liberté d’aller et de venir, de construire et de détruire, de vendre et d’acheter, comporte des conséquences. On en est responsable. S’il y a des dégâts, on les paye. (…) J’ai toujours dit, enfin, que nulle sanction extrême ne saurait effrayer aucun écrivain qui sait ce qu’il fait quand il écrit ce qu’il pense. (…) Mourir pour les idées que l’on soutient et que l’on professe ne peut pas être un mal » (Action Française, 29 janvier 1933).

Cependant, l'écrivain royaliste ne cachait pas que les journaux ne pouvaient être vraiment libres car, pris dans la logique capitaliste, ils dépendent de grands groupes financiers:

« La liberté de la presse est morte. Elle est morte partout, elle est morte en France.

Sauf en un très petit nombre de points que l’on compterait sur les doigts, cette liberté est, pour ainsi dire, au Musée. Elle est encore un droit, si l’on veut, mais un droit presque inexercé en raison de l’énormité des capitaux nécessaires à la fondation et à l’entretien des plus modestes entreprises de presse indépendante. » (AF, 14 mars 1929).

 « Serfs de l’or, ils (les directeurs de journaux) ne veulent pas être subordonnés à l’Etat. C’est que la première servitude leur est profitable et commode, au lieu que l’autre (…) les gêne.» (AF, 20 janvier 1915)

« Nous professons, dans notre France démocratique et républicaine, la doctrine de l’indépendance absolue de l’écrit; en fait, c’est l’argent, c’est une oligarchie maîtresse de l’argent qui tient la presse, presque toute la presse, et tend à la tenir de plus en plus. » (AF, 13 octobre 1928)

 

Voir les commentaires

Pas d'euthanasie aux Baumettes

5 Janvier 2015, 22:55pm

Publié par AF Provence

La société chinoise Fosun a fait fausse route en rachetant le fameux Club Med. L'article de "La Provence" paru le 5 janvier sur "La page Facebook qui fait tache" prouve que son argent aurait pu être investi dans un autre lieu de loisirs.

"«Ils ont tous des téléphones portables, le sport, l'école, des activités, la télévision avec en prime Canal+), alors que la majorité des gens à l'extérieur n'ont pas les moyens de se payer l'abonnement : cela n'est plus une prison, c'est un centre de vacances».
Catherine Forzi, de Force Ouvrière, ne mâche pas ses mots. Dans le journal La Provence, elle exprime son indignation face à la découverte d’une page Facebook, supprimée depuis par la direction de la prison, où les détenus posent, tout sourire, avec, entre autre, des téléviseurs, de la drogue, des téléphones portables ou des très grosses sommes d’argent… «Très franchement, seule une infime partie a l'air de souffrir d'être en prison» déclare à nouveau la syndicaliste.

Pas d'euthanasie aux Baumettes

Tant mieux pour les détenus car on peut penser que les Baumettes n'auront pas à faire face au problème qui se pose en Belgique. Un condamné pour viols a demandé à être euthanasié car il ne pourrait pas contrôler ses pulsions en cas de retour à la liberté. Aux Baumettes, d'après ces photos et cet article, la vie est trop belle pour avoir l'idée d'une telle demande.

Tout va pour le mieux dans la meilleure des prisons possibles.

Voir les commentaires

Double naissance à Monaco

11 Décembre 2014, 08:04am

Publié par AF Provence

Toutes nos félicitations !

 

naissances à Monaco

généalogie grimaldi-jumeaux-141210-01

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>