Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Café Actualité d'Aix revient

21 Septembre 2012, 22:52pm

Publié par AF Provence

 

 

http://www.ndf.fr/files/miege-mondialisme.jpg

 

   Toujours fidèle au poste, le Café Actualité d'Aix-en-Provence revient, et toujours le premier mardi de chaque mois.

   La première réunion aura lieu:



    Mardi 2 octobre à 18h45

au café «Le Festival», 1 cours Mirabeau (premier étage)


« Les réseaux d’influence et la crise

(Mondialisme-Trilatérale-Bilderberg) »

 


    Exposé suivi d’un débat.
    Intervenant : Antoine de Crémiers
    Participation sous la forme d'une consommation.


    Lors de ce premier café 2012/2013, nous ferons le tour des sujets « brûlants » méritant une attention particulière et susceptibles de mobiliser nos neurones !
Merci à tous d’y réfléchir.

 

Renseignements: 06.16.69.74.85

 

café actu Aix fontaine

Voir les commentaires

Vote des étrangers ou vote des Français de plastique?

19 Septembre 2012, 19:33pm

Publié par AF Provence

   L'ACTION FRANÇAISE-PROVENCE a suffisamment critiqué la députée Valérie BOYER, notamment au sujet de la stupide loi sur le génocide arménien (voir ici), pour ne pas être gênée d'approuver ses récents propos.

    Le journal de 13h de France 3 Provence de mercredi 19 septembre a présenté les points de vue du socialiste Patrick MENNUCCI et de Valérie BOYER sur le projet de droit de vote pour les étrangers originaires de pays extérieurs à l'Union européenne. A cette occasion, l'élue UMP a repris les arguments utilisés dans une lettre ouverte qu'elle vient d'envoyer à François Hollande

   Elle dénonce "l'assouplissement" des critères de naturalisation qui avait été annoncée fin juillet par Manuel VALLS devant la commission des Lois du Sénat.

   Cette modification permettra à la gauche "d'élargir son socle électoral" alors qu'elle rencontre des "difficultés" pour imposer le vote des étrangers:
   "L'assouplissement" de ces critères "apparaît très clairement comme un succédané de stratégie servant purement l'ambition électorale de votre famille politique qui, face aux difficultés qu'elle rencontre pour imposer le vote des étrangers non communautaires aux élections locales (...), sait qu'elle ne dispose pas de la majorité des 3/5èmes des membres du Parlement requise pour réformer la Constitution et montre aujourd'hui les premiers signes d'un recul", écrit la députée des Bouches-du-Rhône.

http://lafautearousseau.hautetfort.com/media/00/00/1985743303.jpg

   Nous, royalistes, nous voyons que, d'une façon ou de l'autre, le parti au pouvoir se moque éperdument de ce que c'est qu'une nation. Les socialistes, comme il est dans la nature du système républicain, veulent satisfaire tous les lobbies qui peuvent leur apporter des voix aux prochaines élections. Pour les municipales de 2014, si les étrangers ne pourront pas voter, les "Français de plastique" (c'est-à-dire ceux qui n'ont de Français que leur carte d'identité), ceux qui agitent des drapeaux non-français dans les grandes occasions, seront plus nombreux à en avoir le droit, et de façon tout à fait légale.

   De toute façon, le PS veut faire avancer ses idées mondialistes, qui sont les mêmes que les firmes multinationales. Il votera d'ailleurs, sans en changer une virgule, le traité de stabilité budgétaire préparé par Nicolas SARKOZY.

   Et l'existence d'une nation, et la vie harmonieuse de ses enfants, dans tout ça?

 

PS: en complément, et comme élément de réflexion, voici les chiffres, montrés dans cette émission de France 3, de la population étrangère habitant Marseille. Ils permettent de montrer que ces projets peuvent avoir de grandes conséquences.

étrangers à Marseille


Voir les commentaires

Pour connaître nos racines chrétiennes

18 Septembre 2012, 06:05am

Publié par AF Provence

http://www.actionfrancaise.net/wp-content/uploads/numeros/af2012/une_2846.png   La laïcité est devenue la religion d'Etat en France, comme l'explique François    MARCILHAC dans le dernier numéro de "L'ACTION FRANÇAISE 2000" 

   Dans l'Union européenne, on veut combattre toute trace de l'empreinte chrétienne qui a pourtant forgé l'originalité de notre civilisation.

    Pour permettre aux Marseillais de sortir de  l'inculture religieuse, notre ami Henri PRABIS, professeur agrégé d'Histoire, a entrepris depuis plusieurs années des cycles de conférences. Une initiative à saluer.


    Après avoir raconté "Les saints de France", "les grands ordres religieux" et "La Vierge Marie dans l'Histoire de France" les années précédentes, le sujet de l'année scolaire 2012-2013 est:


"LES RACINES CHRÉTIENNES DE L'EUROPE"


 

    Les conférences ont lieu un samedi par mois, à 10 h 30, au lycée St Joseph les Maristes (24 rue Sainte-Victoire, 13006 Marseille). Elles sont ouvertes à tous.

 

    Voici le programme de cette année.

 

 
 

http://img822.imageshack.us/img822/4066/calvairededrom.jpg

I / L'EMPIRE ROMAIN DE CONSTANTIN À THÉODOSE : 22 septembre

 II / LA GAULE CHRÉTIENNE: 20 octobre .

III / L'ESPAGNE CHRÉTIENNE : 17 novembre.

IV / L'IRLANDE CHRÉTIENNE : 15 décembre.

V/ L'EMPIRE CAROLINGIEN ET L'EXPANSION DU CHRISTIANISME À L'EST: 19 janvier.

VI/ L'EUROPE BÉNÉDICTINE: 9 février.

VII/ CHRISTIANISME ET SAVOIR, LES UNIVERSITÉS AU MOYEN AGE: 16 mars.

VIII/ LA RUSSIE CHRÉTIENNE: 6 avril .

IX / LA POLOGNE CHRÉTIENNE: 4 mai.

X/ LE CONCILE DE TRENTE: RENOUVEAU DE L'EGLISE: 1er juin.

Voir les commentaires

jeunes de France: devenez royalistes

17 Septembre 2012, 15:26pm

Publié par AF Provence

   Le 3 Septembre dernier, Félix Marquardt, Mokless et Mouloud Achour signaient une tribune au titre sans équivoque « Jeunes de France, votre salut est ailleurs : barrez vous ! », sur le site internet du journal Libération. Véritable ode à l’individualisme et à l’égoïsme les plus exécrables, cet odieux billet vante, sans scrupules, l’émigration massive comme unique solution à la « gérontocratie » française, cette gouvernance « de quelques milliers de personnes dont la moyenne d’âge oscille autour de 60 ans ».

    Le message est suffisamment clair : Faisons fi des grabataires et des grisonnants, l’eldorado est aujourd’hui à l’internationale! « Courage, fuyons ! » aurait dit il y a quelques temps le peureux du coin qui avait au moins conscience de sa couardise…

    Dans ce creuset d’inepties notoires, on peut aisément déceler, dès que l’on daigne y tremper quelques temps les méninges, l’antipatriotisme primaire et l’irresponsabilité crasse qu’affectionnent tant les « nouveaux intellectuels », classe impénitente d’esprits individualistes exécrant par-dessus tout le nationalisme et le patriotisme, fut-il communiste.

 http://www.allianceroyale.fr/galeries/visuels/13-affichejr.jpg

    Car la question principale qu’oblitère (trop) facilement l’article, c’est : Quid de la France ? Quid de notre patrie, de nos cultures, de notre langue et de notre patrimoine ? Sous la fallacieuse excuse d’une économie moribonde, devrons-nous laisser notre pays, nos « républiques locales » se séparer de leurs jeunes générations, de leur espoir et de la perpétuation de leurs cultures ? Par couardise et égoïsme, les jeunes générations devront-elles abandonner notre pays à son actuelle décrépitude, le laissant ainsi sombrer dans un marasme économique encore plus dramatique ? Evidemment NON.


A la question du marasme économique, la fuite ne peut apparaître que comme une solution à court terme, stérile, réservée aux apatrides et aux arrivistes. Face à cette insoutenable gabegie, Jeunes de France, devenez royalistes !


    Le royalisme, par les multiples réponses qu’il apporte, reste la meilleure solution et http://www.actionfrancaise.net/afe/images/articles/80742a5bb16228649c8a783d16a22211.gifcertainement la plus pérenne. Patriotisme, recherche et développement, économie naturelle et associations professionnelles, voilà en quelques mots les quelques clés pour redonner à la France sa beauté et son rayonnement. Par lâcheté et égoïsme, d’aucun de ces détracteurs vociférera contre ces propositions, qui demandent assurément un minimum de courage, d’abnégation et d’humilité. Qu’importe ! Les jeunes, loin d’être ces « ânes » dépeints par les trois acolytes, savent très bien que «jeune est celui qui défie les événements», comme disait Mac Arthur.

    Jeunes de France, en avant ! N’oubliez pas que le Royalisme est une véritable force d’avenir !

   “Ne regardez pas passer, avec la résignation des vaincus, les transformations de votre siècle ; montez hardiment dans le convoi et tachez de diriger la machine.“ Albert de Mun

Lys de France

Voir les commentaires

Bien engagé dans le monde d'aujourd'hui

16 Septembre 2012, 20:00pm

Publié par AF Provence

 Les royalistes militent pour défendre la nation française et pour que celle-ci s'incarne dans la famille royale. Il ne faut donc pas négliger de signaler les occasions où les descendants de Hugues Capet se manifestent et donnent leurs sentiments sur les affaires publiques.

 De passage à Bruxelles, le prince Jean de France a reçu pour une interview les journalistes de la revue  belge " l’Eventail".http://www.la-couronne.org/medias/images/l-eventail.jpg
 Cet article est paru dans l'édition du mois de septembre. La revue "L’Eventail" est lu du «Tout Bruxelles», des Français de Belgique comme de nombreux diplomates en poste à Bruxelles.

 Une grande partie de l'entretien est occupée par des propos sur la famille du duc de Vendôme.

 Mais, en réponse à une question sur son implication dans la vie des concitoyens, il a répondu: "Je ne me sens pas investi d'une mission mais bien engagé dans le monde d'aujourd'hui. J'essaie d'apporter quelque chose d'original en fonction de qui je suis, en assumant pleinement les bons et les mauvais côtés qui peuvent se dégager de mon héritage historique".

 Par ailleurs, au sujet des contacts avec d'autres prétendants, il a déclaré:

  "En ce qui concerne Luis-Alfonso de Bourbon, c'est différent mais nous sommes de la même génération et malgré notre incompatibilité dynastique, nous nous rencontrons parfois. Mon épouse et moi-même avons d'ailleurs assisté aux funérailles de la duchesse de Ségovie au mois de mai."

 L'ensemble des propos se trouve à l'adresse:

 http://www.la-couronne.org/medias/files/le-prince-jean-dans-la-presse-belge.pdf

Voir les commentaires

La racaille, c'est vous

15 Septembre 2012, 23:59pm

Publié par AF Provence

 

http://urbvm.com/wp-content/uploads/2012/09/297502_472650332754520_10266915_n.jpg

Voir les commentaires

Que vous ont fait les Français?

14 Septembre 2012, 21:32pm

Publié par AF Provence

Alors que les députés débattaient du projet de loi des emplois d'avenir, Gilbert COLLARD a déposé un amendement pour que le dispositif soit réservé «en priorité aux jeunes de nationalité française et subsidiairement aux citoyens des Etats membres de l'Union européenne». A peine énonce-t-il sa proposition, qu'un tollé s'élève dans les rangs de la gauche.

Une réaction qui enflamme aussitôt l'avocat marseillais. «Que vous ont fait les Français?» s'exclame l'avocat, qui, sans être encarté FN, est l'un des deux élus de ce parti. «Ah bon, on ne peut pas parler de la France ici, s'emporte-t-il aussitôt. Si on ne peut pas parler de la France à l'Assemblée nationale, je vous laisse, je vous laisse ...», hurle-t-il dans l'hémicycle mais sans le quitter. «Quelle honte, dès que l'on parle de l'intérêt de la France, vous vous agitez comme des marionnettes!», enchaîne-t-il, avant de se faire rappeler à l'ordre par le président de l'Assemblée. «Je n'ai pas à m'expliquer devant une assemblée qui, quand on se met à parler de la France, se met à hurler».

 

Voir les commentaires

Communiqué : L’Action française apporte son soutien à Renaud Camus

13 Septembre 2012, 22:50pm

Publié par AF Provence

Informée des poursuites judiciaires intentées à l’encontre de Renaud Camus, l’Action française apporte son soutien à ce grand écrivain français auquel ses prises de position libres et soucieuses du seul intérêt national avait déjà valu d’être privé de son éditeur Fayard au printemps dernier.

C’est pourquoi elle appelle tous les Français à soutenir l’écrivain en butte aux persécutions du MRAP, association subventionnée par l’Etat, pour un discours prononcé le 18 décembre 2010, intitulé “La Nocence, instrument du Grand Remplacement” (voir vidéo ci-dessous).

L’Action Française appelle tous les Français à signer la pétition en faveur de Renaud Camus à l’adresse suivante : http://www.defense-de-renaud-camus.com/

La police associative du politiquement correct n’aura pas la peau, en France, de la liberté d’expression !

L’Action française

 


Voir les commentaires

Bernard Arnault aime son portefeuille plus que son pays

11 Septembre 2012, 23:18pm

Publié par AF Provence

La demande de Bernard Arnault d'obtenir la nationalité belge a provoqué de nombreuses réactions. La première page du quotidien "Libération" a fait scandale par sa vulgarité sarkozyenne. La droite UMP a accusé les projets fiscaux socialistes. Pour nous, nationalistes, être Français n'est pas lié au niveau de son compte en banque mais est un bonheur qu'il faut protéger. Si l'on n'est pas d'accord avec le gouvernement, l'émigration n'est pas une solution. Il faut se battre sur place. Jean-Philippe Chauvin, sur son blog http://nouvelle-chouannerie.com/, développe cette idée.

Lorsque la Fortune se fait vagabonde et indigne.

http://www.heavencanwait.fr/wp-content/uploads/2012/09/lib%C3%A9.jpeg

 

   M. Arnault est l’homme le plus riche de France mais il n’aime pas la France : c’est ainsi que l’on peut interpréter sa décision de demander au royaume de Belgique de lui accorder la nationalité belge… Et les propos de M. Fillon, ancien premier ministre de la République, apparaissent bien maladroits, voulant voir dans cette initiative de M. Arnault une conséquence de la politique fiscale de l’actuel gouvernement quand elle n’est qu’une preuve supplémentaire de l’avidité de certains, enivrés d’argent et incapables de s’en désintoxiquer !


 


    En ces temps de mondialisation, qui est une forme « civile » (pour l’heure, en tout cas) de « guerre économique », la décision annoncée de M. Arnault n’est rien d’autre qu’un acte de trahison, quoique que l’on puisse penser par ailleurs du délire fiscal de M. Hollande et malgré que M. Arnault, inquiet des réactions récentes, déclare la main sur le cœur (là où il y a le portefeuille ?) qu’il a bien l’intention de payer ses impôts en France : mais les promesses de M. Arnault sont-elles crédibles, au regard de ses nombreux mensonges précédents, comme lorsqu’il quémandait jadis des aides de l’Etat pour spéculer sur des entreprises en difficulté et en licencier la plupart des salariés au mépris même des engagements pris ?

 

 

 

    En tout cas, depuis samedi, c’est le bal des hypocrites : des ministres du gouvernement Ayrault font la morale au patron déserteur, alors même qu’ils participent de la même idéologie libérale et européiste que lui et qu’ils savent que leurs admonestations n’auront aucun effet car ils ne leur donneront aucune suite concrète. Certains, et parfois les mêmes, toujours à gauche, parlent de « patriotisme » pour rappeler les devoirs des chefs d’entreprise alors même qu’ils brocardent quotidiennement le « protectionnisme », et considèrent parfois que la France est « dépassée » et doit se fondre dans un grand « Tout mondial », au nom de la mondialisation « moderne et inéluctable »… Ce dernier reproche ne s’adresse évidemment pas à M. Montebourg qui n’a pas attendu les derniers jours pour prôner un patriotisme économique et social de bon aloi, et qui reste un chantre, plus modéré que du temps des primaires socialistes néanmoins, de la « démondialisation ».


 

    Je suis sévère avec M. Arnault car je place la France avant l’argent et avant les intérêts particuliers, surtout financiers, mais je suis tout aussi sévère envers M. Hollande et son priapisme fiscal qui risque bien d’étouffer les forces vives de ce pays et de donner des arguments à ceux tentés de s’exiler dans des pays plus « accommodants » (sic !) sur le plan des impôts et des taxes… J’entendais ce lundi midi sur RMC un chef d’entreprise qui annonçait qu’il abandonnait purement et simplement la nationalité française et démontait une de ses usines en France pour échapper au fisc, arguant de charges trop lourdes pour maintenir son activité avec profit dans notre pays ! Quel gâchis !


 

    En tout cas, dans cette affaire Arnault, la République montre ses limites et son incapacité à réagir efficacement : beaucoup d’agitation et de discours moralisateurs, et rien, concrètement, pour parer à l’initiative de M. Arnault…



    On est bien loin de la réaction du roi Louis XIV face à Nicolas Fouquet, l’homme le plus riche et qui se voulait, à tort, le plus puissant du royaume, jadis bon serviteur de la monarchie mais enivré de ses succès au risque d’oublier le service de l’Etat : le roi le fit arrêter et confisqua ses biens, et marqua par là l’autorité du politique, au-delà des considérations purement économiques et des féodalités financières. Par cet acte « fondateur », Louis XIV annonçait que, désormais, en son royaume et sous sa monarchie absolue, l’Argent n’imposerait jamais son règne à l’Etat et à la France, ce que, sous la République, seul le général de Gaulle rappela par sa formule célèbre, « La politique de la France ne se fait pas à la Corbeille ». Une leçon que nos gouvernants devraient méditer…


 

    Mais cette République, coincée entre deux élections et tellement dépendante des jeux d’argent pour celles-ci, a oublié les pratiques monarchique et gaullienne et elle confond trop souvent le fait de gouverner avec celui de simplement gérer : le mot de « gouvernance », qui n’est qu’un terme d’économie, remplaçant le mot de « gouvernement » qui, lui, est de nature politique, montre bien l’abandon de la République à des forces qui la dépassent. M. Arnault peut faire ce qu’il veut, qu’a-t-il à craindre ?


 

    On pourrait s’abandonner à ce fatalisme, mais on a le devoir d’y résister et de poser la question des institutions qui pourront mettre au pas ces princes de la Fortune vagabonde. Là encore, la réponse monarchique s’avère la plus efficace, contre la démesure de quelques « trop riches » qui ont oublié les devoirs sociaux que la richesse donne à ceux qui la possèdent envers les moins aisés de nos concitoyens, ne serait-ce que par le biais de l’impôt redistributif.

Voir les commentaires

Les excuses de l'Action Française

10 Septembre 2012, 18:25pm

Publié par AF Provence

L’Action française tient à présenter ses excuses à ses lecteurs : elle avait prévu de publier un communiqué après les propos du chef de l’Etat hier soir 9 septembre sur TF1. Or celui-ci n’ayant strictement rien dit, confirmant simplement la ponction de 10 milliards d’euros sur les ménages français, elle se voit dans l’obligation de renoncer à son projet.

Elle note simplement que le président de la république fait de 2014 l’année du redressement de la France. L’Action française se contentera alors de rappeler que 2014 est l’année des Municipales, des Européennes et des Sénatoriales, voire des Territoriales, remplaçant les régionales et les cantonales, si du moins la nouvelle majorité n’a pas décidé de revenir sur ces dernières élections.

Toute relation de cause à effet serait pure coïncidence...

Vive la république ! Elle a au moins le mérite de ne présenter aucune surprise !

Elysée vide

Voir les commentaires