Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reynald SECHER fait son choix entre la peste et le choléra

3 Mai 2012, 07:58am

Publié par AF Provence

La parution de mai du "Réseau Regain", revue en ligne de notre ami Michel MASSON, reproduit un important entretien accordé par Reynald Secher, auteur de “Vendée, du génocide au mémoricide”, au quotidien national polonais "Nasz Dzziennik", qui concerne le second tour des élections présidentielles.


Voici comment il est présenté:

On peut ne pas adhérer en tout aux propos de Reynauld Secher. Ils ont du moins le mérite de montrer l’abîme qui sépare les deux candidats en lice: l’un adepte d’une société collectiviste broyeuse de liberté, et qui puise ses racines dans le marxisme; l’autre pragmatique et respectueux des libertés, défenseur – malgré des erreurs d’aiguillage –, de la nation, de l’identité française et des valeurs traditionnelles.

 

Reynald SECHER classe les deux candidats en deux catégories bien nettes:

http://a2.idata.over-blog.com/251x300/3/71/88/41/Photo-020.jpgLe premier est un idéaliste imbibé d’idées marxisantes d’un autre temps, idées d’ailleurs exprimées avec violence et clarté par le Front de gauche et son leader Jean-Luc Mélenchon : c’est ce qui explique le ralliement sans condition de ce dernier à François Hollande. Quant à Nicolas Sarkozy, il se situe dans le sillage du libéralisme contrôlé mais de type conservateur.

 

Il estime que, arrivée au pouvoir, la gauche accélèrera la mise en place du communautarisme, respectera encore moins  la vie que maintenant et empêchera tout contre-pouvoir:

Si cette gauche gagne la présidentielle, dans la foulée, elle gagnera les législatives ce qui veut dire que non seulement elle gérera seule le pouvoir exécutif, législatif et on peut le dire, judiciaire, mais en plus elle détient largement la majorité des collectivités locales et territoriales, sans oublier les médias qui lui sont majoritairement inféodés, de même que le monde qui diffuse le savoir : en clair il n’y aura plus en France aucun contre-pouvoir structuré et enraciné. Croyez-moi, très rapidement elle va imposer une chape de plomb et bon nombre de libertés vont disparaître.

 

L'historien explique que Hollande appliquera le programme de la gauche: http://www.allianceroyale.fr/multimedias/images/i-grande-3393-vendee-du-genocide-au-memoricide.net.jpg

Contrairement à ce que j’entends dire, ici et là, François Hollande appliquera à la lettre son programme, notamment parce qu’il y est poussé par ses alliés dont le Front de gauche, qui sont des révolutionnaires. La situation est différente de celle de 1981 en raison de la personnalité forte de François Mitterrand qui était plutôt conservateur, et un socialiste par opportunisme, un homme pragmatique, ce qui explique entre autres son recul face à la volonté de la gauche de nationaliser l’enseignement privé.

 

Pour lui, SARKOZY défend la liberté et les valeurs traditionnelles.

Quant à Nicolas Sarkozy, c’est aussi un pragmatique et un homme qui s’est toujours battu pour la liberté individuelle, qui a lutté en permanence contre le tout-État. Son action s’inscrit dans le blocage de cette spirale sans fin qui à terme peut s’avérer mortelle. Ses valeurs, clairement exprimées, sont le respect de la famille, du travail et de la nation. Même si son interprétation de la nation est discutable, car elle s’est traduite par une perte de souveraineté entre les mains de l’Europe, mais qui, en l’état, n’est pas irréversible.

 

En conclusion, SECHER affirme sa décision de voter SARKOZY:

  Les circonstances le commandent. Je suis pour la liberté. J’ai toujours lutté contre le collectivisme et le totalitarisme de tout horizon. Je sais ce qu’est notre gauche et ce dont elle est capable : j’en ai souffert dans ma chair et dans mon esprit.
 

 

L'intégralité du texte se trouve à l'adresse:

http://www.reseau-regain.net/ActuPolitiquePDF_file/ActuPolitiquePDF_files/2Fa13-presidentielle2012.pdf


Commenter cet article