Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Polémique sur la colonisation, encore et toujours...

8 Septembre 2006, 14:54pm

Publié par JRP

    Cette fois-ci c'est au Petit Robert que s'en prennent deux professionnels de l'anti-racisme que sont Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) et le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), exigeant le retrait de l'édition 2007 du fameux dictionnaire. En cause sa définition des mots "colonisation" et "coloniser" qui semblerait, horresco referens, leur donner un aspect positif et appréciable.

   Cette polémique est dans la droite ligne de plus de 20 ans de revendications communautaires suivies d'autant de repentances et d'autoflagellations. On peut analyser la question à deux niveaux.

  Sur le plan historique, nous aurions tendance à croire, à la suite d'un Jacques Marseille ou d'un Jean Sévilla, que la colonisation, française en particulier, a couté plus cher à la métropole qu'elle ne lui a rapporté, et que son oeuvre a été largement bienfaisante (construction d'écoles, de routes, d'hôpitaux, disparition de l'esclavage, etc.) et a permis de mettre en valeur un patrimoine jusque-là timidement "exploité".

  Sur le plan politique maintenant. L'on pourrait éventuellement considérer qu'historiquement la colonisation a été une chose immonde et abjecte. L'on pourrait en penser tout le mal que l'on souhaite. Pourtant, il y a une absurdité politique de fond à laisser prospérer voire entretenir ce genre de polémiques, lorsque des millions d'ex-colonisés vivent sur notre sol. C'est un volet de la politique d'intégration, en fait de la non-politique. Il faudra qu'un jour, nos dirigeants nous expliquent à quoi les masses d'étrangers, notamment des anciennes colonies, sont censés être intégrées. A l'idéologie des droits de l'homme? à la démocratie ? A la France ? Mais à la France ce n'est pas possible puisqu'on ne cesse de leur répèter qu'elle est une nation barbare qui n'a eu de cesse de faire souffrir leurs ancêtres.


Voilà l'essence de cette non-politique suicidaire et criminelle de non-intégration que les gouvernements successifs ont mené depuis plus de trente ans: on ne gagne pas le respect en courbant l'échine.

Les Jeunes Royalistes de Provence appellent à la dissolution des officines communautaristes professionnelles du racisme anti-français telles que le Mrap et le Cran. A tout le moins, nous réclamons la suppression de leurs subventions publiques.

Commenter cet article

IVANE 18/10/2006 12:43

Les colonisés d'ailleurs ne sont plus ceux qu'on croit... J'ai dû moi-même m'éloigner pour ne plus subir l'hostilité et la haine... La purification ethnique est à l'ordre du jour. Purification soft mais bien réelle... Quand l'atmosphère de franche hostlité devient irrespirable pour une famille... A force de reculer, nous serons bientôt dos au mur... Comme les pieds-noirs... Nous l'aurons bien mérité !

JRP 04/10/2006 16:57

1/ A une époque pas si éloignée, la tolérance du régime à l'égard des royalistes n'était pas aussi profonde que vous semblez le croire. J'en veux pour preuve l'interdiction arbitraire du défilé pour Jeanne d'Arc en 1991, et les exemples ne manquent pas... En réalité, tant qu'un mouvement ne fait pas vraiment "peur" au régime, ce dernier feint de l'ignorer ou de le tolérer.
Gageons que lorsque nos mouvements auront pris leur rythme de croisière, les embêtements "républicains et démocratiques" commenceront. Cher Colin n'oublie jamais la maxime de Saint-Just, matrice de tous les totalitarismes "Pas de liberté pour les enemis de la liberté" autrement dit "pas de liberté pour ceux qui ne pensent pas comme moi".

2/La tolérance est une tarte à la crème complètement fourre-tout. La liberté d'association ainsi que la liberté d'expression sont tempérées par des exigences d'ordres public (ex: interdiction de calomnier, interdiction de tenir des propos racistes etc.) Et bien nous pensons que des officines comme SOS racisme, le MRAP ou le CRAN n'ont fait qu'une chose depuis leur naissance: exacerber les tensions communautaires et donc contribuer à entretenir un climat de guerre civile sur fond ethnico-religieux, en terre de France. Pour ce forfait, ces organismes doivent être dissouts: ils portent à atteinte à l'ordre public.

Cordialement, les JRP.

Colin 01/10/2006 02:41

Salut les jeunes royalistes, (chacun son truc !). Sachez que vous auriez des difficultés à exister si la tolérance n' était pas de mise...quant à la demande des suppressions au MRAP, ....j' espère que c' est une boutade ! Tolèrez le Mrap comme je vous tolère !

http://mariani.over-blog.com

Salut !

eowyn 17/09/2006 12:07

le petit robert donne une nouvelle definition du
francais: être humain sans couleure et sans culture , habitant un pays non defini par des frontieres.