Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le totalitarisme peilloniste

29 Avril 2013, 19:47pm

Publié par AF Provence

Vincent Peillon ne veut pas améliorer le niveau d'instruction des jeunes. Son idée principale est d'établir un totalitarisme implacable, ainsi qu'il en ressort de ce qu'il a écrit dans son livre La Révolution française n’est pas terminée (Seuil, 2008) :

Peillon révolution

Voir les commentaires

WEEK-END DE JEANNE D’ARC LE 11 & 12 MAI 2013: DEUX JOURS IMPORTANTS

28 Avril 2013, 19:41pm

Publié par AF Provence

MEETING

o Réunion publique samedi 11 mai de 14 heures à 18 heures à la Maison des Mines (27 rue Saint-Jacques, Paris 5e, RER Port-Royal) sur le thème : "pour un printemps français, utopies et légitimité".

Avec comme orateurs:

Stéphane Blanchonnet, président du Comité directeur de l’Action Française, O

livier Perceval, secrétaire général de l’AF,

Bernard Pascaud, président de la Restauration nationale et responsable de l’AF Aquitaine, Me Jacques Tremolet de Villers, avocat, écrivain et journaliste,

Alain Soral, écrivain et essayiste,

Antoine Desonay, secrétaire général des étudiants d’AF,

sous la présidence de François Marcilhac, directeur éditorial de L’Action Française 2000.

2€ pour les lycéens, étudiants et chômeurs et 5€ pour le tarif normal.

BANQUET

o La soirée se terminera par un banquet à 20 h 45 dans un restaurant du quartier Latin, l’Escarmouche, 40 rue de la montagne Sainte-Geneviève (métro Cardinal Lemoine ou Maubert-Mutualité).

Participation (entrée, plat et dessert, plus un quart de de vin) : 30 euros par personne ; étudiants et chômeurs : 20 euros. Nous remercions par avance nos amis dont la générosité nous permettrait d’ouvrir le banquet à de jeunes militants désargentés...

Renseignements et inscriptions : communication@actionfrancaise.net ou 06 88 97 00 40.

CORTEGE TRADITIONNEL

o Rendez-vous le dimanche 12 mai à 10 heures à l’Opéra (Paris 9e).

Le cortège rejoindra la place des Pyramides, où Bernard Pascaud prononcera une allocution.

Le printemps français, c’est maintenant ! Le peuple français, pour une grande partie, ne supporte plus un pouvoir qui l’ignore et viole ses droits les plus élémentaires. On a fait en France des révolutions pour moins que ça, et la déclaration des droits de l’homme de 1793, qui doit être affreusement populiste, a gravé ce principe dans le marbre : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple et chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ». On ne va pas, pour une fois, se priver d’appliquer un précepte issu de la bible des républicains...

Centre royaliste d'Action française
10 rue Croix-des-Petits-Champs 75001 Paris
communication@actionfrancaise.net
www.actionfrancaise.net

Voir les commentaires

Des "murs des cons" partout en France

26 Avril 2013, 19:26pm

Publié par AF Provence

La révélation que le local des "juges rouges" du Syndicat de la Magistrature affichait un trombinoscope appellé "mur des cons" a soulevé une forte indignation.

Pourtant, chaque commune de France a son "mur des cons" qui se compose le plus souvent d'une seule photo à la mairie.

 

mur des cons communal

Voir les commentaires

Communiqué de l’Action française sur la légalisation de la parodie du mariage homosexuel

25 Avril 2013, 05:09am

Publié par AF Provence

aflogo19qu.jpgQuelle égalité ?

Le texte, comme on s’y attendait, est passé.

L’Assemblée vient de donner droit à la revendication d’un lobby puissant, quoique très minoritaire, prouvant par là même que cette institution n’est plus représentative que des « élites » du Marais, très présentes il est vrai dans les médias, comme dans le gratin politique.

Qu’est-ce que l’égalité a à voir dans cette affaire ?

Un homosexuel qui s’assume, sait qu’il est différent d’un hétero. Il le sait tout simplement parce qu’il a choisi cette différence. Ce choix, on dit aujourd’hui cette orientation sexuelle, l’amène à sacrifier un certain nombre de propriétés liées à la nature humaine, parmi lesquelles la fécondité qui ne peut exister qu’entre deux personnes de sexe opposé.

Les faits sont têtus et aucune loi ne peut changer cela.

(...)

En revanche une nouvelle inégalité, et de taille celle-là, sera celle des enfants adoptés (vendus sur catalogues ?) que l’on va priver arbitrairement de toute filiation biologique, par rapport à ceux qui auront un père et une mère.

Le commerce des antidépresseurs a encore de beaux jours devant lui.

Mais cet épisode aura le mérite de montrer le vrai visage d’une république capable d’imposer en pleine crise économique, politique et sociale une loi délirante destinée à ouvrir la voie à l’application du « gender » dans une société qui s’est construite pendant des siècles sur des valeurs de bon sens : les valeurs de la vie.

Le peuple de France, cette France polie, honnie par un régime apatride, autoritaire et asexué, est descendu dans la rue. La fracture entre le pays réel et le pays légal est consommée.

Ne nous y trompons pas, il s’agit bien d’une révolte profonde qui ne pourra pas être matée par des coups de matraque et des gaz lacrymogènes. Ce peuple enraciné à l’ombre des clochers est descendu dans la rue et il y retournera. Les familles qui sont l’avenir et l’espérance de ce pays comprennent de plus en plus qu’il n’y a rien à attendre d’un Etat qui les méprise profondément.

L’Action française sera toujours à leurs côtés jusqu’à ce que ce régime totalitaire Perceval noir et blancet répressif s’effondre. On ne lâchera rien.

 

 

Olivier Perceval, secrétaire général de l’Action française

Voir les commentaires

La résistance royaliste

24 Avril 2013, 07:07am

Publié par AF Provence

Les actions de harcèlement qu'ont multiplié les opposants à la loi sur le mariage homosexuel ont semé le trouble dans le gouvernement et attiré l'attention des médias. Même si le résultat était connu d'avance à cause de la mathématique parlementaire, ces initiatives, non-violentes et symboliques, ont fait connaître l'existence de l'opposition du pays réel, ont donné à de nombreux jeunes l'expérience du militantisme et, on peut l'espérer, ont fait réfléchir certains. La colère de Claude Bartolone, président de l'assemblée nationale, qui a fait expulser un manifestant en éructant: "Pas de place pour les ennemis de la démocratie dans cet hémicyle, sortez-le!", a montré l'énervement du pays légal. L'Action Française d'avant 1914 avait agi de même pour fragiliser le régime.

Les royalistes de 2013 ont une carte à jouer en continuant à harceler un pays légal  qui s'inquiète d'un "mai 68 à l'envers". Aucune occasion ne doit être perdue pour rassembler les Français avec les militants d'AF sur des cas concrets et qui les touchent directement (défense de la famille, lutte contre le mondialisme et pour l'emploi...). Il nous faut faire fonctionner nos méninges avec l'empirisme organisateur.

  La vidéo ci-dessous est un peu ancienne (elle date du 10 août 2009). Elle montre un acte de résistance des royalistes portugais contre le centenaire de leur république.

 L'acte est symbolique (mettre le drapeau de la monarchie au lieu du drapeau municipal) et sans violence, mais il montre la présence d'une volonté de dissidence à l'ordre établi. Manifester cette volonté sera rentable auprès de la France des oubliés.


Résistons avec l'Action Française!

 

 

 

Explication de l'action donnée à l'époque par les agences de presse: 

INSOLITE - Quatre hommes, déguisés en Dark Vador, ont hissé le drapeau...
Le drapeau de la Monarchie portugaise a été hissé lundi sur la mairie de Lisbonne, au nez et à la barbe des autorités, par quatre hommes affublés du masque de Dark Vador, héros de la saga Star Wars.
Pendant plusieurs heures, le drapeau blanc et bleu a flotté sur le balcon d'honneur de la mairie, avant d'être retiré en fin de matinée par les services municipaux.
Cette action, revendiquée par le mouvement 31 da Armada, jusqu'ici connu comme un groupe de jeunes bloggers, a été confirmée lundi soir par la mairie de Lisbonne, qui a déploré, dans un communiqué, la disparition de la bannière municipale.
Dans un communiqué, le mouvement 31 da Armada précise que son «action inédite de guérilla idéologique» est une «contribution aux commémorations du centenaire de la République», prévues pour 2010. «D'ici le 5 octobre 2010 (date-anniversaire de l'instauration de la République, NDLR), il y en aura beaucoup d'autres», a prévenu le groupe. 

Voir les commentaires

" Sommes-nous encore en démocratie et pour combien de temps?"

23 Avril 2013, 23:55pm

Publié par AF Provence

Le Comte de Paris a publié sous ce titre mardi 23 avril un communiqué sur le vote de la loi sur le mariage homosexuel.

Le texte complet a été publié par le site la couronne.

 

comte de Paris et assembée

Extrait: "Chacun a le droit de mener sa vie comme il l'entend et comme cela s'est fait depuis des temps immémoriaux jusqu'à nos jours, sans tambours ni trompettes. Oui, nous respectons le choix de vie de nos amis. C'est leur droit et il faut le protéger. Mais nous ne souhaitons pas que nos principes soient déviés, qu'ils soient totalement et officiellement inversés, condamnés sans référendum. " Henri, comte de Paris, duc de France

 

 

Voir les commentaires

Eh les filles, enlevez votre bonnet phrygien !

23 Avril 2013, 07:15am

Publié par AF Provence

Jean Sévillia,rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine, et auteur de biographies et d’essais historiques, a fait paraître, sur le site Boulevard Voltaire, un rappel historique nécessaire sur un symbole républicain qui est utilisé par les opposants à la loi Taubira.


http://blog.rc.free.fr/blog_equipe/jean%20sevillia%202.jpgUne remarque préalable : les Manifs pour tous, je les ai toutes faites, et ma famille de colleurs, tracteurs et veilleurs également. Par conséquent, qu’on ne me fasse pas le procès du grincheux qui boude dans son coin. Mais d’être opposé à la légalisation du mariage homosexuel ne m’a pas fait perdre la mémoire.
Or, je trouve bien curieux que, dans toutes ces manifs si sympathiques, des kyrielles de jeunes filles s’affublent d’un bonnet phrygien. J’ai bien compris l’idée que les organisateurs veulent traduire en les déguisant ainsi : l’heure est à la défense de la liberté contre la dictature. Mais précisément, parce que je sais un peu d’histoire de France, je m’autorise à souligner que le symbole est mal choisi. Car pour ce qui est du combat de la liberté contre la dictature, ce n’est vraiment pas du côté de la Révolution française qu’il faut chercher.
Le bonnet phrygien, devenu l’emblème du mouvement révolutionnaire en 1790, s’impose fin 1792, son usage culminant jusqu’à la réaction thermidorienne de 1794. C’est-à-dire que ce couvre-chef incarne peu ou prou la Terreur et même la Grande Terreur, qui est sans doute un des moments les plus tragiques de notre histoire.
Quand je vois un bonnet phrygien, je pense donc à la princesse de Lamballe, assassinée pour crime d’amitié avec Marie-Antoinette, et dont le corps nu, décapité au couteau de boucher, a été promené dans Paris, la vue de son intimité soigneusement exposée suscitant des propos égrillards de la part de délicats militants de la Liberté.
Quand je vois un bonnet phrygien, je pense à ces prêtres et à ces religieuses que Carrier, à http://annesofi-bijoux.marcadet.fr/blog/wp-content/uploads/2011/07/caricature-marianne.jpgNantes, déshabillait et liait nus, l’un à l’autre, l’un face contre l’autre pour être précis, sexe contre sexe, avant de les noyer dans la Loire. Ce charmant adepte de l’Égalité appelait cela un « mariage républicain ». Parenthèse : détourner la symbolique du mariage n’est donc pas nouveau…
Quand je vois un bonnet phrygien, je pense à ce curé vendéen à qui des soldats, sans doute partisans de la Fraternité, avaient tranché les deux mains avant de répandre dans l’auge à cochons le contenu du tabernacle de son église. Ce martyr a été retrouvé accroupi devant l’auge, les deux avant-bras collés contre terre afin de tenter d’arrêter l’hémorragie, et lapant dans l’auge, s’efforçant de disputer aux cochons les hosties consacrées.

Je ne cherche pas ici à ranimer de vieilles querelles idéologiques, et je sais que le succès de la Manif pour tous repose sur sa diversité et l’acceptation de cette diversité. Mais quand même. Jolies jeunes filles de 2013 qui vous promenez avec un bonnet phrygien, pensez aux crimes de 1793 : mettez-vous autre chose sur la tête. Je vous assure que vous n’en serez que plus belles.

Jean Sévillia, le 22 avril 2013

Voir les commentaires

On ne lâche rien à Marseille

23 Avril 2013, 00:09am

Publié par AF Provence

Après le concert de klaxons, après l'apéritif devant la mairie, après la banderole devant St Victor, après d'autres initiatives, la Manif pour tous a organisé un rassemblement devant la Préfecture lundi 22 avril pour protester contre le projet de mariage homosexuel.

Les forces de l'ordre étaient nombreuses et bien équipées.

manif 22 avril 2013- 1

Il est vrai que les nervis d'extrême-droite étaient virulents.

manif 22 avril 2013- 2

Le rassemblement montra la déternination des manifestants.

 

manif 22 avril 2013- 3

 

Après Monsieur Thevenin, adjoint au maire pour le 6° et 8° Arrondissement, Bernard Marandat, conseiller municipal FN, prit la parole. La protestation contre cette loi anti-famille n'appartient pas à un parti quel qu'il soit.

manif 22 avril 2013- 4

Comme chaque fois, les militants royalistes étaient présents. Ils sont dans le combat contre la loi Taubira mais ils savent que cela ne sera pas suffisant. La société française ne sera solide que quand elle aura des institutions monarchiques. En attendant, RÉSISTONS AVEC L'ACTION FRANÇAISE.

Voir les commentaires

La Provence est exclue de la capitale culturelle

22 Avril 2013, 00:01am

Publié par AF Provence

http://www.gillescoudert.com/images/pagnol01.GIFAvec difficulté, dans les chantiers en cours et les musées fermés, Marseille a commencé son année de capitale culturelle de l'Europe. Des initiatives plus ou moins intéressantes ont lieu. Mais chacun peut constater que la culture provençale n'est pratiquement pas présente dans le programme officiel.


Le 18 avril, Josée Boutin, présidente de l'association des Amis de Marcel Pagnol, lors de la cérémonie du 39ème anniversaire du décès de l'auteur de "Marius", a déclaré:

   "Nous n'oublierons jamais Marcel Pagnol et pourtant, en cette année de capitale culturelle pour Marseille, nous avons cherché parmi l'énorme machinerie des programmes proposés quelque chose sur lui. Seul le Pavillon M projette un reportage de 1960 sur le tournage de "Fanny" et un autre sur le château de la Buzine (document de l'INA)... C'est bien peu!".


Cette association va organiser, du 25 mai au 2 juin, une exposition à la Maison des Associations Louis Broquier, à la Treille, grâce à la mairie des 11°-12°. Mais elle n'a pas le label de l'année européenne de la culture.


La culture locale, la culture régionale, la culture enracinée, la culture identitaire n'a pas sa place dans le spectacle mondialiste patronné par Bruxelles.

http://www.affiches-et-posters.com/images/products/xl_3242-affiche-film-marcel-pagnol-fanny.jpg

Voir les commentaires

Hugues Aufray pilonne la PMA

20 Avril 2013, 08:12am

Publié par AF Provence

"La Provence" vient de publier mercredi 17 avril un entretien (voir ICI) avec Hugues AUFRAY à l'occasion de sa tournée actuelle. Le chanteur, qui n'a pas la langue dans sa poche, critique durement "mariage pour tous" et PMA:

http://www.volubilis.net/festivals/confluences_2006/hugues_aufray/jpg/hugues_aufray_05.jpg


Quand on parle de vous, le mot "humanisme" revient souvent. Ça serait quoi pour vous la définition de l'humanisme?

J'ai étudié profondément la Bible et le Coran, j'ai quelques rudiments de la Tora.Tous ces textes ne parlent que d'amour, de respect. Après, le voile et le reste, c'est culturel et ça n'a rien de religieux. L'humanisme c'est bien mais après, il faut être cohérent. Les écolos qui sont bio et vont détruire les champs de maïs mais, qui, en même temps, soutiennent la PMA (Procréation Médicalement Assistée), je ne comprends pas. Pour moi, la PMA c'est beaucoup plus grave que le maïs transgénique. Avec le mariage pour tous, le gouvernement est en train de construire un énorme mensonge.


Rappel: Hugues AUFRAY avait déjà déclaré récemment "on devrait mettre une fleur de Lys dans le blanc du drapeau français" (voir l'article ICI)

Voir les commentaires

1 2 3 > >>