Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sans-papiers, Roms: enfin de l'espoir?

28 Septembre 2012, 10:22am

Publié par AF Provence

Contre la menace que constituent les flots d'immigration continue, deux nouvelles peuvent être interprétées comme des possibilités d'espérance, si elles sont bien utilisées.


La première:

    Le ministre de l'Intérieur présente ce vendredi en Conseil des ministres un projet de loi permettant de retenir jusqu'à 16 heures les sans-papiers pour permettre de vérifier leur identité. Un dispositif qui vise à remplacer la garde à vue, devenue illégale. Depuis un arrêt de la Cour de cassation, le 5 juillet 2012, les policiers ne peuvent pas retenir plus de quatre heures (contre 24 h auparavant) les étrangers dans leurs locaux, un délai jugé insuffisant pour engager une éventuelle procédure d'expulsion.
    L'an dernier, sur près de 100.000 étrangers ayant fait l'objet d'une procédure pour séjour illégal, 60.000 avaient été placés en garde à vue, selon les associations pro-immigrées.
    Certains peuvent penser que ce raccourcissement est un cadeau pour les sans-papiers, qui ne sont en réalité que des immigrés illégaux. Oui, si on laisse ensuite ces personnes tranquilles. Au contraire, quand ils n'auront que 16 heures, les services de police et de justice devront accéler leurs procédures. Au bout de 16 heures, les illégaux devront être expulsés sans aucun sursis supplémentaire. Avec les moyens informatiques actuels, il est possible de se renseigner rapidement sur leur situation et de les expulser. Si leur identité n'est pas vraiment établie, il n'y a aucune raison de les garder car ce sont ces étrangers qui devraient fournir de quoi les identifier.

   Il ne sert à rien de demander à les garder plus longtemps alors qu'il faut les nourrir, les loger, etc. 16 heures, ce n'est pas trop court; c'est trop long encore.


La deuxième:

feu creneaux

    Les habitants de la cité des Créneaux, dans le 15e arrondissement de Marseille (les fameux quartiers nord), exaspérés par l'installation d'un campement rom dans un terrain vague près de chez eux, ont chassé ces individus et ont incendié les affaires abandonnées. Auparavant, ils s'étaient plaint d'une série de cambriolages et de la saleté accompagnant l'installation de ce camp et avaient averti les autorités qui avaient dit quoi? Mais ... d'attendre, bien évidemment. Cette action est peut-être illégale mais elle montre bien l'exaspération de la population.

 

    Dans les deux cas, on comprend que la réponse à l'immigration doit être rapide. Il ne faut pas laisser les étrangers s'installer et prendre leurs habitudes comme s'ils étaient en terrain conquis. Les citoyens le savent bien. Quand le gouvernement et les juges le comprendront-ils?


    D'autre part, le conseil des ministres veut supprimer le délit d'aide à l'entrée ou au séjour irrégulier, passible de 5 ans de prison et 30.000 euros d'amendes. Autrement dit, il sera légal de s'opposer à la légalité en favorisant les étrangers dont l'entrée est interdite par la loi.

   Dans ce cas, si l'on veut être logique, d'autres actes illégaux, comme menacer des Roms ou incendier leurs hardes, n'auraient pas à être punis. Si les organisations anti-françaises peuvent légalement agir dans l'illégalité, pourquoi les simples citoyens ne pourraient-ils pas en faire autant pour préserver leur tranquillité? 

Voir les commentaires

Un colloque Maurras à Paris

28 Septembre 2012, 05:50am

Publié par AF Provence

Le Cercle de Flore organise le 27 octobre à Paris un colloque intitulé

"MAURRAS, 60 ANS APRÈS (1952-2012)"

avec des personnalités du monde universitaire, des écrivains et des journalistes.
 
Le prix d'entrée est fixé à 7 euros, 2 euros pour les étudiants, chômeurs et ecclésiastiques.

Adresse: Maison des Mines, 270 rue Saint Jacques, Paris 5ème

 

colloque Maurras

Voir les commentaires

Le racisme que l'on ne veut pas voir

27 Septembre 2012, 00:20am

Publié par AF Provence

    Jean-François Copé, candidat à la présidence de l'UMP, entend "briser un tabou" en dénonçant l'existence d'un "racisme anti-blanc" dans certains quartiers difficiles, dans son livre Manifeste pour une droite décomplexée (Fayard), dont Le Figaro magazine, à paraître vendredi, publie des extraits.

"Un racisme anti-blanc se développe dans les quartiers de nos villes où des individus – dont certains ont la nationalité française – méprisent des Français qualifiés de 'gaulois' au prétexte qu'ils n'ont pas la même religion, la même couleur de peau ou les mêmes origines qu'eux", écrit le secrétaire général de l'UMP, le jugeant "tout aussi inacceptable que toutes les autres formes de racisme". "Nous devons le dénoncer." "Je sais que je brise un tabou en employant le terme de 'racisme anti-blanc' mais je le fais à dessein, parce que c'est la vérité que vivent certains de nos concitoyens et que le silence ne fait qu'aggraver les traumatismes", souligne M. Copé.

    "Ces phénomènes sont impossibles à voir depuis Paris, dans les sphères médiatiques et politiques où la grande majorité des dirigeants sont des Français blancs de peau, nés de parents français. Dans ces microcosmes, le manque de diversité limite la présence de personnes de couleur ou d'origine étrangère", écrit le député-maire de Meaux (Seine-et-Marne). Et d'ajouter : "Mais regardons la vérité en face : la situation est inversée dans beaucoup de quartiers de nos banlieues."

 

   Jean-François Copé a mis du temps mais il a enfin évoqué ce problème qui ronge la société française, qui entretient l'insécurité et montre l'échec de l'immigration à tout-va pratiquée indistinctement par la gauche et la droite. 

Ne nous leurrons pas. Cette prise de position est à resituer dans le cadre de la campagne electorale interne qui absorbe les énergies de l'UMP. Bien évidemment, les médias se sont empressés de critiquer Copé en disant qu'il se mettait à la remorque du Front National et que cette sorte de racisme n'existait pas. Il est certain que ceux qui ne voient pas le racisme anti-blance ne discutent jamais dans les rues et vont jamais prendre le bus dans les quartiers nord de Marseille.


http://p4.storage.canalblog.com/43/65/129634/55050153.jpg

 

Voir les commentaires

Bravo, Gilbert Collard!

25 Septembre 2012, 19:15pm

Publié par AF Provence

Dans l'émission de ZEMMOUR et NAULLEAU, Maître Collard a adopté une position claire et précise sur le mariage homo : l’argument, enfin, n’est plus sociologique (la société qui ne serait pas prête) mais anthropologique : le mariage et l’adoption homo n’ont aucun sens !

 

Voir les commentaires

Un nouvel épisode de la persécution anti-catholique en France

23 Septembre 2012, 23:21pm

Publié par AF Provence


Nouvelles caricatures anticatholiques avec Ainsi soient-ils

23 septembre 2012

Nouvelles caricatures anticatholiques avec <em>Ainsi soient-ils</em>

23/09/2012 – 18h40
PARIS (NOVOpress) – Alors que le film critique sur l’islam, L’innocence des musulmans et les caricatures de Charlie Hebdo font couler beaucoup d’encre et de sang pour savoir s’il est permis de tourner en dérision les musulmans, les catholiques, eux, sont attaqués régulièrement dans les médias.

Dernier exemple en date, cette fois, avec une affiche présente un peu partout dans les villes de l’Hexagone. Elle annonce, Ainsi soient-ils, un téléfilm diffusé prochainement sur Arte. On peut y voir un prêtre portant un missel avec une liasse de billets. Traduction : l’Eglise est riche et corrompue. On imagine le scandale d’une telle image avec des billets de banque dépassant d’un coran dans les mains d’un imam…
Nouvelles caricatures anticatholiques avec Ainsi soient-ils

Cette dérision dirigée contre les chrétiens sonne faux quand on sait qu’un prêtre et un évêque gagnent en moyenne 920 euros par mois. Du 11 octobre au 1er novembre, Arte diffusera cette série mettant en scène cinq jeunes candidats à la prêtrise au séminaire des Capucins à Paris, peuplée parfois de nonnettes pimpantes. La chaîne franco-allemande promet une « immersion inédite dans les couloirs de l’Eglise ». Beaucoup de poncifs donc qui ne correspondent pas à la réalité. On y voit Michel Duchaussoy en président de la Conférence des évêques, menant grand train dans son rutilant palais épiscopal. Véritable prince de l’Église accueillant ses collaborateurs en peignoir de soie devant un petit-déjeuner copieux ou festoyant dans un superbe restaurant aux côtés de religieuses très sexy. Des caricatures qui, elles, passeront comme une lettre à la poste.

[cc] Novopress.info, 2012. [http://fr.novopress.info/]

Voir les commentaires

Le Café Actualité d'Aix revient

21 Septembre 2012, 22:52pm

Publié par AF Provence

 

 

http://www.ndf.fr/files/miege-mondialisme.jpg

 

   Toujours fidèle au poste, le Café Actualité d'Aix-en-Provence revient, et toujours le premier mardi de chaque mois.

   La première réunion aura lieu:



    Mardi 2 octobre à 18h45

au café «Le Festival», 1 cours Mirabeau (premier étage)


« Les réseaux d’influence et la crise

(Mondialisme-Trilatérale-Bilderberg) »

 


    Exposé suivi d’un débat.
    Intervenant : Antoine de Crémiers
    Participation sous la forme d'une consommation.


    Lors de ce premier café 2012/2013, nous ferons le tour des sujets « brûlants » méritant une attention particulière et susceptibles de mobiliser nos neurones !
Merci à tous d’y réfléchir.

 

Renseignements: 06.16.69.74.85

 

café actu Aix fontaine

Voir les commentaires

Vote des étrangers ou vote des Français de plastique?

19 Septembre 2012, 19:33pm

Publié par AF Provence

   L'ACTION FRANÇAISE-PROVENCE a suffisamment critiqué la députée Valérie BOYER, notamment au sujet de la stupide loi sur le génocide arménien (voir ici), pour ne pas être gênée d'approuver ses récents propos.

    Le journal de 13h de France 3 Provence de mercredi 19 septembre a présenté les points de vue du socialiste Patrick MENNUCCI et de Valérie BOYER sur le projet de droit de vote pour les étrangers originaires de pays extérieurs à l'Union européenne. A cette occasion, l'élue UMP a repris les arguments utilisés dans une lettre ouverte qu'elle vient d'envoyer à François Hollande

   Elle dénonce "l'assouplissement" des critères de naturalisation qui avait été annoncée fin juillet par Manuel VALLS devant la commission des Lois du Sénat.

   Cette modification permettra à la gauche "d'élargir son socle électoral" alors qu'elle rencontre des "difficultés" pour imposer le vote des étrangers:
   "L'assouplissement" de ces critères "apparaît très clairement comme un succédané de stratégie servant purement l'ambition électorale de votre famille politique qui, face aux difficultés qu'elle rencontre pour imposer le vote des étrangers non communautaires aux élections locales (...), sait qu'elle ne dispose pas de la majorité des 3/5èmes des membres du Parlement requise pour réformer la Constitution et montre aujourd'hui les premiers signes d'un recul", écrit la députée des Bouches-du-Rhône.

http://lafautearousseau.hautetfort.com/media/00/00/1985743303.jpg

   Nous, royalistes, nous voyons que, d'une façon ou de l'autre, le parti au pouvoir se moque éperdument de ce que c'est qu'une nation. Les socialistes, comme il est dans la nature du système républicain, veulent satisfaire tous les lobbies qui peuvent leur apporter des voix aux prochaines élections. Pour les municipales de 2014, si les étrangers ne pourront pas voter, les "Français de plastique" (c'est-à-dire ceux qui n'ont de Français que leur carte d'identité), ceux qui agitent des drapeaux non-français dans les grandes occasions, seront plus nombreux à en avoir le droit, et de façon tout à fait légale.

   De toute façon, le PS veut faire avancer ses idées mondialistes, qui sont les mêmes que les firmes multinationales. Il votera d'ailleurs, sans en changer une virgule, le traité de stabilité budgétaire préparé par Nicolas SARKOZY.

   Et l'existence d'une nation, et la vie harmonieuse de ses enfants, dans tout ça?

 

PS: en complément, et comme élément de réflexion, voici les chiffres, montrés dans cette émission de France 3, de la population étrangère habitant Marseille. Ils permettent de montrer que ces projets peuvent avoir de grandes conséquences.

étrangers à Marseille


Voir les commentaires

Pour connaître nos racines chrétiennes

18 Septembre 2012, 06:05am

Publié par AF Provence

http://www.actionfrancaise.net/wp-content/uploads/numeros/af2012/une_2846.png   La laïcité est devenue la religion d'Etat en France, comme l'explique François    MARCILHAC dans le dernier numéro de "L'ACTION FRANÇAISE 2000" 

   Dans l'Union européenne, on veut combattre toute trace de l'empreinte chrétienne qui a pourtant forgé l'originalité de notre civilisation.

    Pour permettre aux Marseillais de sortir de  l'inculture religieuse, notre ami Henri PRABIS, professeur agrégé d'Histoire, a entrepris depuis plusieurs années des cycles de conférences. Une initiative à saluer.


    Après avoir raconté "Les saints de France", "les grands ordres religieux" et "La Vierge Marie dans l'Histoire de France" les années précédentes, le sujet de l'année scolaire 2012-2013 est:


"LES RACINES CHRÉTIENNES DE L'EUROPE"


 

    Les conférences ont lieu un samedi par mois, à 10 h 30, au lycée St Joseph les Maristes (24 rue Sainte-Victoire, 13006 Marseille). Elles sont ouvertes à tous.

 

    Voici le programme de cette année.

 

 
 

http://img822.imageshack.us/img822/4066/calvairededrom.jpg

I / L'EMPIRE ROMAIN DE CONSTANTIN À THÉODOSE : 22 septembre

 II / LA GAULE CHRÉTIENNE: 20 octobre .

III / L'ESPAGNE CHRÉTIENNE : 17 novembre.

IV / L'IRLANDE CHRÉTIENNE : 15 décembre.

V/ L'EMPIRE CAROLINGIEN ET L'EXPANSION DU CHRISTIANISME À L'EST: 19 janvier.

VI/ L'EUROPE BÉNÉDICTINE: 9 février.

VII/ CHRISTIANISME ET SAVOIR, LES UNIVERSITÉS AU MOYEN AGE: 16 mars.

VIII/ LA RUSSIE CHRÉTIENNE: 6 avril .

IX / LA POLOGNE CHRÉTIENNE: 4 mai.

X/ LE CONCILE DE TRENTE: RENOUVEAU DE L'EGLISE: 1er juin.

Voir les commentaires

jeunes de France: devenez royalistes

17 Septembre 2012, 15:26pm

Publié par AF Provence

   Le 3 Septembre dernier, Félix Marquardt, Mokless et Mouloud Achour signaient une tribune au titre sans équivoque « Jeunes de France, votre salut est ailleurs : barrez vous ! », sur le site internet du journal Libération. Véritable ode à l’individualisme et à l’égoïsme les plus exécrables, cet odieux billet vante, sans scrupules, l’émigration massive comme unique solution à la « gérontocratie » française, cette gouvernance « de quelques milliers de personnes dont la moyenne d’âge oscille autour de 60 ans ».

    Le message est suffisamment clair : Faisons fi des grabataires et des grisonnants, l’eldorado est aujourd’hui à l’internationale! « Courage, fuyons ! » aurait dit il y a quelques temps le peureux du coin qui avait au moins conscience de sa couardise…

    Dans ce creuset d’inepties notoires, on peut aisément déceler, dès que l’on daigne y tremper quelques temps les méninges, l’antipatriotisme primaire et l’irresponsabilité crasse qu’affectionnent tant les « nouveaux intellectuels », classe impénitente d’esprits individualistes exécrant par-dessus tout le nationalisme et le patriotisme, fut-il communiste.

 http://www.allianceroyale.fr/galeries/visuels/13-affichejr.jpg

    Car la question principale qu’oblitère (trop) facilement l’article, c’est : Quid de la France ? Quid de notre patrie, de nos cultures, de notre langue et de notre patrimoine ? Sous la fallacieuse excuse d’une économie moribonde, devrons-nous laisser notre pays, nos « républiques locales » se séparer de leurs jeunes générations, de leur espoir et de la perpétuation de leurs cultures ? Par couardise et égoïsme, les jeunes générations devront-elles abandonner notre pays à son actuelle décrépitude, le laissant ainsi sombrer dans un marasme économique encore plus dramatique ? Evidemment NON.


A la question du marasme économique, la fuite ne peut apparaître que comme une solution à court terme, stérile, réservée aux apatrides et aux arrivistes. Face à cette insoutenable gabegie, Jeunes de France, devenez royalistes !


    Le royalisme, par les multiples réponses qu’il apporte, reste la meilleure solution et http://www.actionfrancaise.net/afe/images/articles/80742a5bb16228649c8a783d16a22211.gifcertainement la plus pérenne. Patriotisme, recherche et développement, économie naturelle et associations professionnelles, voilà en quelques mots les quelques clés pour redonner à la France sa beauté et son rayonnement. Par lâcheté et égoïsme, d’aucun de ces détracteurs vociférera contre ces propositions, qui demandent assurément un minimum de courage, d’abnégation et d’humilité. Qu’importe ! Les jeunes, loin d’être ces « ânes » dépeints par les trois acolytes, savent très bien que «jeune est celui qui défie les événements», comme disait Mac Arthur.

    Jeunes de France, en avant ! N’oubliez pas que le Royalisme est une véritable force d’avenir !

   “Ne regardez pas passer, avec la résignation des vaincus, les transformations de votre siècle ; montez hardiment dans le convoi et tachez de diriger la machine.“ Albert de Mun

Lys de France

Voir les commentaires

Bien engagé dans le monde d'aujourd'hui

16 Septembre 2012, 20:00pm

Publié par AF Provence

 Les royalistes militent pour défendre la nation française et pour que celle-ci s'incarne dans la famille royale. Il ne faut donc pas négliger de signaler les occasions où les descendants de Hugues Capet se manifestent et donnent leurs sentiments sur les affaires publiques.

 De passage à Bruxelles, le prince Jean de France a reçu pour une interview les journalistes de la revue  belge " l’Eventail".http://www.la-couronne.org/medias/images/l-eventail.jpg
 Cet article est paru dans l'édition du mois de septembre. La revue "L’Eventail" est lu du «Tout Bruxelles», des Français de Belgique comme de nombreux diplomates en poste à Bruxelles.

 Une grande partie de l'entretien est occupée par des propos sur la famille du duc de Vendôme.

 Mais, en réponse à une question sur son implication dans la vie des concitoyens, il a répondu: "Je ne me sens pas investi d'une mission mais bien engagé dans le monde d'aujourd'hui. J'essaie d'apporter quelque chose d'original en fonction de qui je suis, en assumant pleinement les bons et les mauvais côtés qui peuvent se dégager de mon héritage historique".

 Par ailleurs, au sujet des contacts avec d'autres prétendants, il a déclaré:

  "En ce qui concerne Luis-Alfonso de Bourbon, c'est différent mais nous sommes de la même génération et malgré notre incompatibilité dynastique, nous nous rencontrons parfois. Mon épouse et moi-même avons d'ailleurs assisté aux funérailles de la duchesse de Ségovie au mois de mai."

 L'ensemble des propos se trouve à l'adresse:

 http://www.la-couronne.org/medias/files/le-prince-jean-dans-la-presse-belge.pdf

Voir les commentaires

1 2 3 > >>