Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tous à Martigues le 1er septembre

30 Mars 2012, 13:00pm

Publié par AF Provence

L’ASSOCIATION DES AMIS DE LA MAISON DU CHEMIN DE PARADIS commémorera le 60e anniversaire de la disparition de CHARLES MAURRAS LE SAMEDI 1ER SEPTEMBRE 2012 .

La journée commencera vers 9 heures au cimetière de Roquevaire devant le caveau de la famille Maurras où il repose (Facultatif).

En fin de matinée, une messe sera célébrée en l’église de la Madeleine, à MARTIGUES, sa paroisse dans L’Ile, à l’angle du quai Marceau.

Puis un déjeuner réunira les participants dans les restaurants voisins.

Vers 15 heures, le Jardin de la Maison du Chemin de Paradis s’ouvrira pour les allocutions de prestigieux orateurs.

Vers 17 heures, on se retrouvera à la villa Khariessa sur les bords de l’Etang de Berre cher au coeur de Charles Maurras pour une évocation poétique et partager le verre de l’amitié avant de se séparer.

La participation aux frais est de 50 euros par personne.

Nous attirons votre attention sur le nombre de places limitées.

- Date limite d’inscription fin mai.

- Tout courrier est à adresser au Siège de l’AMMCP : 97 boulevard Malesherbes 75008 PARIS

Nous serions heureux que vous précisiez si vous commencez par Roquevaire ou directement par la messe à Martigues.

La vice-présidente, Dominique Paoli-Latil

Voir les commentaires

Crions contre le faux colloque de La Criée

29 Mars 2012, 00:01am

Publié par AF Provence

Un "colloque" sur les 50 ans de la guerre d'Algérie est organisé au théâtre de La Criée à Marseille vendredi 30 mars, samedi 31 mars et dimanche 1er avril. Cette assemblée ne comprendra que des personnalités "anti-colonialistes" et d'anciens terroristes algériens.

Les associations d'anciens combattants, de rapatriés et de patriotes vont manifester contre cette provocation.

L'ACTION FRANÇAISE-PROVENCE était présente à la réunion de préparation. Elle appelle à participer aux actions prévues en concentrant les efforts sur la manifestation du samedi 31 mars à 15 h 15 devant le théâtre.


Voici le communiqué publié par le Président du Comité de coordination des associations d’anciens combattants et victimes de guerre de Marseille et des Bouches du Rhône.

 

 

ALERTE AU MONDE COMBATTANT DES BOUCHES-DU-RHÔNE

ET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-COTE D’AZUR

ALERTE N°2

A TOUS LES PRÉSIDENTS D’ASSOCIATIONS



    Au cours de l’assemblée générale qui s’est tenue ce mercredi 28 mars 2012 à la maison des combattants de Marseille où se sont retrouvées nombre d’associations -85-et des associations de rapatriés - Association nationale des rapatriés d’Oranie, le Cercle Algérianiste, des membres de l’ANFANOMA, il a été décidé après un vote démocratique qu’un collectif composé de toutes les associations présentes participerait à la manifestation de protestation à l’encontre du colloque- Guerre d’Algérie 50 ans après- les vendredi 30 mars 2012, ainsi que le samedi 31 mars 2012 et le dimanche 1 avril 2012 au Théâtre de la Criée à Marseille.
   Les associations, après avoir pris connaissance du dossier de ce colloque et après nombre d’interventions, ont décidé de manifester contre la venue à Marseille et sur le territoire national d’anciens terroristes algériens, au moment où notre pays panse  ses plaies des attentats de Montauban et de Toulouse où des innocents ont été lâchement assassinés par un djihadiste d’Al Quaida. La position des associations a été très claire: «  Non à l’accueil d’anciens terroristes à ce colloque » - «  Non au terrorisme quel qu’il soit ».
   Ce colloque est donc particulièrement malvenu sur notre territoire et représente une provocation éhontée de la part des organisateurs qui sont connus pour leur engagement politique contre notre pays.
   La participation des porte-drapeau est vivement souhaitée et il est demandé aux présidents d’associations de bien vouloir les autoriser à s’y rendre.
   Notre présence se manifestera:

     - le vendredi matin 30 mars  avec un rassemblement à 10 heures  en face du théâtre de la Criée, les porte-drapeau étant placés en arrière de notre dispositif, près des quais.
     - Le samedi 31 mars 2012 à partir de 15 heures avec le même dispositif.
     - Le dimanche 1° avril 2012 à 10 heures du matin. Nous resterons sur place le temps qu’il faudra pour clamer notre indignation vis-à-vis des participants à ce colloque truqué politiquement.
   Nous ne tolèrerons aucune agressivité vis-à-vis des forces de l’ordre qui ne font que leur travail relevant de la sécurité publique .Nos slogans ne  s’adresseront qu’à ceux qui acceptent la venue de terroristes et semblent être devenus de fait des complices objectifs de ces derniers comme ils l’ont été lorsqu’ils étaient les porteurs de valises du FLN, oubliant que par leurs actions de nombreux appelés ou rappelés ont été tués à cause d’eux durant la guerre d’Algérie, sans parler des civils !
   Faites circuler ce message et venez nombreux manifester votre opposition à ceux qui une nouvelle fois vont trahir leur pays.   

   Marseillais et Provençaux  soyez nombreux à défendre non seulement la France, mais également votre avenir face au parti de l’étranger.

   Nous ne tolèrerons aucun geste de repentance, même si nous souhaitons tous que nos relations redeviennent normales entre la France et  l’Algérie, mais pas à n’importe quel prix fusse celui de l’honneur de notre pays.

   Vive le monde combattant, honneur à nos drapeaux, à tous  nos anciens d’Algérie et à ceux qui au cours des temps depuis 1830 ont fait de ce pays un état moderne.

   Faites circuler ce message à tous vos amis et connaissances. Expliquez-leur que ce colloque est une véritable insulte à nos 25.ooo morts, aux milliers d’européens et musulmans fidèles à la France tués dans des attentats, aux dizaines de milliers de harkis et de leurs familles  massacrés tout comme des européens après le 19 mars 1962, qu’il n’est plus possible de tolérer que le mensonge remplace la vérité concernant la guerre d’Algérie et que l’on continue de salir à la fois l’Armée française et notre nation.

Le chef de bataillon (er) Francis AGOSTINI

Président du Comité de coordination des associations d’anciens combattants et victimes de guerre de Marseille et des Bouches du Rhône

Président de la fédération départementale de l’Union fédérale des associations françaises d’anciens combattants et victimes de guerre.

Voir les commentaires

L’AF dénonce les 50 ans d’une trahison

28 Mars 2012, 21:45pm

Publié par AF Provence

En Algérie, ils étaient nombreux à choisir de se battre pour la France...

Ils sont des milliers à avoir été abandonnés...

Le 17 mars dernier, à Paris, les militants de l'AF ont dénoncé les 50 ans d’une trahison.



Lisez le numéro spécial
de "L'ACTION FRANÇAISE 2000".

AF 2000-50 ans de trahison

Voir les commentaires

Le Café Actualité d'Aix vous parle de ce que les candidats n'évoquent pas

28 Mars 2012, 00:48am

Publié par AF Provence

   Le prochain café d'actualités d'Aix-en-Provence aura lieu le mardi 3 avril 2012 à partir de 18h 45 au café Le Festival en bas du cours Mirabeau.
   Le sujet traité sera un point important dont les candidats aux élections présidentielles préfèrent ne pas trop parler:



CAUSES ET ÉVOLUTION

DE LA DETTE PUBLIQUE.
EST-IL POSSIBLE DE LA REMBOURSER?

                                          par    André-Jacques HOLBECQ



   Après avoir commencé un cursus universitaire d'économie et d'expertise comptable à Lille, André Jacques Holbecq abandonnera ses études pour profiter des possibilités offertes par l'aviation légère de l'avenue de l'armée de terre (ALAT) où il obtiendra son diplôme de pilote, qualification  qui lui permettra de devenir pilote de ligne à Air France. Il y terminera sa carrière sur un avion prestigieux : le Concorde.
   Par la suite, il revient à ses premières études : l'économie, et publiera un certain nombre d'ouvrages seul ou en participation, parmi lesquels :


« Un regard citoyen sur l'économie » éditions Yves Michel : 2002
« Une alternative de société, l’ écosociétalisme »  éditions Yves Michel 2005
« Les 10 plus gros mensonges sur l'économie » éditions Yves Michel 2008
   ouvrage écrit en collaboration avec Philippe Derruder.
« Argent,dettes et banques » éditions Yves Michel année 2010.


   Par ailleurs, il participe à de nombreux colloques fait partie, entre autres, de l'équipe des économistes ayant préparé le rapport « financer l'avenir sans creuser la dette » (document de travail du séminaire de réflexion du 30 mars 2011) par la fondation Nicolas Hulot.

Renseignements: 06-16-69-74-85.

 

 

Café Aix avril

Voir les commentaires

Un colloque ou une insulte ?

27 Mars 2012, 13:28pm

Publié par AF Provence

Les milieux patriotiques et rapatriés de Marseille sont en plein émoi car ils viennent d'apprendre qu'un colloque sur la guerre d'Algérie est organisé au théâtre de la Criée les 30 mars, 31 mars et 1er avril. Rien de plus normal à l'occasion des 50 ans de la guerre d'Algérie. Mais cette manifestation semble être conçu avant tout comme une œuvre anti-française.

Nous reproduisons l'alerte que vient de lancer Francis AGOSTINI, Président du Comité de coordination des associations d’anciens combattants et victimes de guerre de Marseille et des Bouches du Rhône. Nous suivrons avec vigilance l'évolution de la situation.

 

anciens combattants BDR

ALERTE AU MONDE COMBATTANT DES BOUCHES-DU-RHONE ET DE LA REGION PROVENCE-ALPES-COTE D’AZUR

A TOUS LES PRESIDENTS D’ASSOCIATIONS


    Je viens d’apprendre qu’un colloque sur la guerre d’Algérie- 50 ans après- se tiendra à Marseille au Théâtre de la Criée les 30, 31 mars et 1er avril 2012. Ce colloque fait suite à celui de Nîmes - Il s’agit donc bien d’une action concertée visant à mettre en accusation l’Armée française et la colonisation compte tenu des intervenants où ne se trouvent que des gens ayant une couleur politique bien ciblée.

    Ce colloque va réunir non seulement d’anciens terroristes comme Zohra DRIFF aujourd’hui sénatrice algérienne, Yacef SAADI bien connu à Alger, mais également une pléiade de pieds noirs rouges, porteurs de valises du FLN pendant la guerre, comme J. DANIEL, L. GARDEL, Benjamin STORA, Guy BEDOS, Elisabeth GUIGOU, Bernard Henry LEVY, et des amis du FLN comme Pierre JOXE, G. SITBON, P. BLANCHARD, M. CZAFRAN, J.L BIANCO, Jacques JULLIARD, Jean-François KAHN, Jean-Jacques AILLAGON, Jack LANG, peut-être Manuel VALLS remplaçant François HOLLANDE, Robert VEDRINE, et Ségolène ROYAL…. Nous ne trouvons aucun interlocuteur historien de droite pour apporter quelques vérités et faire les interventions nécessaires pour rétablir certain faits. Vous apprécierez la démocratie qui règne dans ce colloque!

    L’organisation étant réalisé sous la houlette du Journal Marianne, du journal Algérien El Khabar,  France Inter, le journal La Provence, la chaine télé LCM, radio bleue , la Société Casino et le Conseil général des Bouches du Rhône.

    Je me suis permis en tant que vice-président du conseil départemental des anciens combattants et de la mémoire de la nation, en tant également que président du comité de coordination des associations d’anciens combattants et victimes de guerre de Marseille et des Bouches du Rhône, d’alerter ce samedi le cabinet de Monsieur le Préfet, indiquant notamment que nous ne serions pas responsables des désordres publics que ce colloque risquent de provoquer, venant juste après la tuerie de Toulouse et de Montauban. J’ai averti également les associations de rapatriés, tous nos élus marseillais et le cabinet du maire. Je compte organiser une assemblée générale extraordinaire mercredi après midi à la maison du combattant, après la réunion en Préfecture devant traiter  de l’organisation des cérémonies patriotiques au cours du premier semestre 2012. Je pense que vous viendrez nombreux pour écouter ce que nous aura dit monsieur le Préfet et les décisions que nous prendrons.

    Faites circuler ce message à tous vos amis et connaissances - Je répète que ce colloque est une véritable insulte à nos 25.000 morts en AFN, et aux milliers de harkis et leurs familles massacrés après le 19 mars 1962, aux victimes d’attentats qui se sont déroulés  dans notre pays, et ceux de Toulouse et Montauban qui ont coûté la vie à d’innocentes victimes.

    Je ne veux pas placer cette affaire sur le plan politique, mais vous comprendrez que je vous incite avant de mettre un bulletin dans l’urne au moment des présidentielles et des législatives, tant au premier tour qu’au second de bien réfléchir à votre geste.

    Restons unis et calmes, le meilleur moyen de résister à ces événements est d’attendre le moment propice pour réagir - pensons à tous nos camardes morts pour la France, pour défendre les valeurs qui sont les nôtres et ne prêtons pas le flanc à la violence.

    Vive le monde combattant. Honneur à nos anciens et à notre drapeau.

Le chef de bataillon (er) Francis AGOSTINI
Officier de la Légion d’honneur
Médaillé militaire
Officier de l’ordre National du Mérite
Président du Comité de coordination des associations d’anciens combattants et victimes de guerre de Marseille et des Bouches du Rhône.
Président de l’union fédérale des Bouches du Rhône

 

 


Le programme détaillé de ce "colloque" est publié à l'adresse suivante:

 

http://www.theatre-lacriee.com/spectacles/pages-statiques/articles/debats-marianne

 

la Criée Algérie

Voir les commentaires

Pour les 600 ans de Jeanne d'Arc

26 Mars 2012, 15:17pm

Publié par AF Provence

Les conférences-débat du Cercle Istéon   -  46ème rencontre Istéon
 
 Jeanne d'Arc: les étapes de sa vie et de son symbole

par Michel Franceschetti, professeur d’Histoire-Géographie,
Vendredi 30 mars 2012 à partir de 20H15

 à Cabriès

 

 

http://photo.europe1.fr/infos/france/jeanne-d-arc/15529383-1-fre-FR/Jeanne-d-Arc_scalewidth_630.jpg2012, année du sixième centenaire de la naissance de Jeanne d’Arc, est l'occasion  d'entendre parler et débattre de Jeanne d'Arc un peu plus que d'habitude. Sa courte vie, jusqu'au bûcher de Rouen le 30 mai 1431, a été chargée en  événements importants. Mais, enjeux de nombreuses rivalités  religieuses, philosophiques et politiques, son image et son symbole ont connu ensuite bien des péripéties.


Déroulement de la soirée :

   20 h 15 : Apéritif
   20 h 30 : conférence et débat
   22 h 30 : Buffet
 
Renseignements: 06 61 13 19 45

Voir les commentaires

Diffusons "L'Action Française 2000"

25 Mars 2012, 00:53am

Publié par AF Provence

    Le numéro spécial de "L'AF 2000" sur la fin de la guerre d'Algérie mérite une large diffusion. Le moyen le plus efficace est encore la méthode traditionnelle: la vente à la criée.

   En plus de vendre des numéros, ce moyen permet de montrer notre existence sur la voie publique et de discuter avec les passants.

    Grâce à l'INA (Institut National de l'Audiovisuel), nous pouvons revoir des militants vendre le journal royaliste (dont le titre était alors "Aspects de la France") en Franche-Comté en 1989.

 

 

Voir les commentaires

Affaire Mehrad : En guise d’épilogue

24 Mars 2012, 00:48am

Publié par AF Provence

Perceval noir et blanc   Il est mort. Tout le monde peut retourner à ses occupations et à sa campagne (électorale). Il y aura un épilogue, que dis-je des épilogues, présidentielle oblige. Chacun livre déjà aux médias gourmands son indignation sur le comportement de l’adversaire qui ne respecte pas le deuil. On s’indigne de l’indignité des comportements en somme.

   Tout cela serait risible si ce n’était pas si tragique. Le candidat Sarkozy n’a pas de mots assez durs pour condamner une barbarie jugée imprévisible.

   Un musulman déclarait récemment sur une antenne radio que plus de 80 % d’entre eux, soit l’immense majorité, était pacifique. Déclaration naïve qui ressemble à un aveu. Si on estime que la France ne compte pas loin de 10 millions de représentants de cette religion, cela voudrait-il dire que 20 % d’entre eux seraient potentiellement dangereux. Soit 2 millions ?

   Ce chiffre n’est certes pas crédible, mais quelques milliers de fanatiques seulement suffiraient à donner le frisson.

   Vous dites imprévisible ?

   Le principe de réalité nous oblige à constater l’immense responsabilité de nos « élites politiques », droite et gauche confondues, qui ont favorisé cet état de fait explosif en attirant par centaines de milliers chaque année une population qu’elles ne contrôlent ni ne comprennent.

   Et, pour couronner le tout, la politique étrangère de notre pays rangée servilement derrière « l’État profond » américain, (allié de l’Arabie Séoudite, grande pourvoyeuse de fanatiques religieux) selon l’expression d’Aymeric Chauprade offre une « légitimité » supplémentaire aux moudjahidin hexagonaux.http://4.bp.blogspot.com/-D9jYprlfGoE/TzoIY_sfSRI/AAAAAAAAAWk/fUrhAifGzZw/s1600/islam-made-in-france3.jpg

   Il est là le problème et nous attendons la réaction du MEDEF dont les porte-paroles expliqueront au peuple français qu’il serait indécent de « stigmatiser les musulmans ».

   Les patrons trouveront naturellement le soutien de toute la gauche du PS au Front de gauche en passant par les écolos pour nous intimer l’ordre de la fermer.

   Quant à l’UMP toujours adepte du « grand remplacement », elle donnera quelques coups de menton électoraux pour finalement entrer dans le rang.

   Mais qu’est-ce que pèse la mort brutale de quelques jeunes paras, et d’enfants innocents, en face d’un système financier mondial qui s’appuie sur l’immigration de masse pour faire du chiffre ?

   Il n’y a là que des dégâts collatéraux certes fort dommageables, mais pas au point d’arrêter le business.

   L’Islam est une religion complexe et il ne nous appartient pas ici d’entrer dans une disputatio théologique. Mais une chose est sûre : ce n’est pas en maintenant une immigration fleuve qu’on empêchera Paris, Marseille, Lyon et toutes nos grandes villes de ressembler à Bagdad, Kaboul ou Tripoli.


Olivier Perceval,

secrétaire général de l’Action française

Voir les commentaires

La mort d'un forcené: un parallèle troublant

23 Mars 2012, 00:01am

Publié par AF Provence

   A quelques semaines près, la mort de Mohamed Merah aurait eu lieu exactement cent ans après celle du bandit anarchiste Jules BONNOT, le 28 avril 1912. Il est vrai que leurs vies et leurs fins se ressemblent étrangement: même enragement jusqu'au-boutiste dans les deux cas, même haine de la société, anarchiste chez l'un, djihadiste chez l'autre, tous les deux mêlant délinquance et fanatisme idéologique.


   Jules BONNOT, né en 1876, après une scolarité peu studieuse et des petites condamnations, se met à militer pour l'anarchisme. Avec d'autres sympathisants de cette cause, il forme une bande qui est la première à utiliser des automobiles pour attaquer des banques, braquages ponctués de plusieurs morts à partir de décembre 1911. http://cent.ans.free.fr/pj1912/pj112112051912.jpg

   Le 28 avril 1912, BONNOT est repéré et encerclé dans une maison de Choisy-le-Roi.  Le siège dure de nombreuses heures, conduit par le préfet de police, Louis LEPINE, en personne. Cinq cents hommes armés, un régiment de zouaves et deux compagnies de la garde républicaine y participent, sous les yeux de milliers de badauds. Plus de trois cents coups de feu sont échangés. Finalement, il faut employer de la dynamite pour faire sauter une partie du bâtiment. BONNOT, protégé par des matelas, se défend à coup de revolver avant d'être blessé de six balles et de décéder lors de son transport à l'hôpital.


   L'ACTION FRANÇAISE était présente à Choisy-le-Roi en la personne de Léon DAUDET qui fait le récit de ce siège sous le titre de "Notes d'un spectateur" dans le quotidien royaliste paru le 29 avril. Sa conclusion est toujours d'actualité:

"Deux mille hommes, en ce rude dimanche, ont eu raison d'un anarcho mêlé de fauve, après une lutte de plusieurs semaines dont on connaît les péripéties. (...) Mais il reste la contagion de l'exemple, et leurs complices et leurs hôtes et leurs partisans. La République aurait tort de croire qu'elle en a fini avec ses fruits forcés, parce qu'on vient, en secouant la branche, d'en faire tomber un ou deux. D'autres fruits mûrissent sur d'autres branches, et tant que l'arbre restera debout, tant que nous ne l'aurons pas abattu, extirpé, rasé, il poussera des Bonnot, des Garnier, des Valet, fidèles applicateurs de ces grands principes carnassiers que sont les Droits de l'Homme et du Citoyen."


   La veille, Charles MAURRAS, évoquant lui aussi la bande à BONNOT, terminait ainsi son article intitulé "Petits Etats et Grandes Compagnies":

"Qu'on en finisse avec une bande, d'autres naîtront de la dissolution courante de l'Etat français.(...) Refaisons un  Etat ou résignons-nous à voir pulluler les organismes qui vivent de sa mort".


  Cent ans après, la France est dans la même situation.

Voir les commentaires

Tueries de Toulouse et Montauban: soulagement et déception

22 Mars 2012, 07:00am

Publié par AF Provence

L'identification de l'auteur des assassinats de Montauban et de Toulouse a donné un mélange de soulagement et de déception.

 

SOULAGEMENT à droite où l'on craignait que l'assassin fut un exalté néo-nazi. Il aurait pu permettre un montage politico-médiatique à la façon de la profanation du cimetière de Carpentras qui avait permis la stigmatisation (mot à la mode qu'il faut toujours utiliser dans les discours politiques) du Front National.

 

DÉCEPTION à gauche et dans les médias qui se rendent compte que les immigrés et fils d'immigrés ne sont pas vraiment "une chance pour la France" mais peuvent être des dangers. Mais, attention, il ne faut pas stigmatiser une communauté ou une religion.


http://www.letelegramme.com/images/2012/03/20/1638042_11743608-arme-20120320-t111a_298x224.jpg

DÉCEPTION aussi de voir que, après proclamé une pause, les candidats à l'élection présidentielle reprennent leurs invectives. Chacun accuse les autres de laxisme ou de démagogie, mais sans les stigmatiser.

 

SOULAGEMENT ou DÉCEPTION (?) de se rendre compte que la République reste fidèle à elle-même et que le système électoral continue à diviser les Français.

 

SOULAGEMENT de constater que Nicolas SARKOZY a fort bien rempli son rôle de chef d'Etat qui protège les citoyens et qui rend hommage aux enfants et aux serviteurs de la nation lâchement assassinés. Mais on ne pouvait s'empêcher de se demander s'il n'avait pas des arrière-pensées électoralistes. Un tel soupçon aurait été impossible avec un Roi.

 

SOULAGEMENT de s'apercevoir que la dignité se trouvait plutôt du côté des autorités religieuses juives et musulmanes qui ont condamné ces tueries et proclamé leur attachement à la société française. Tant mieux si cela pousse des musulmans d'origine étrangère à vouloir vraiment s'intégrer à la France.

 

DÉCEPTION de s'apercevoir que les évêques ont été remarquablement muets alors qu'un militaire tué était catholique. Mais faut-il s'en étonner?

 

DÉCEPTION envers la justice, mais on y est de plus en plus habitué. L'assassin est un de ces jeune de banlieue  qu'il ne faut pas stigmatiser. Il a été condamné 15 fois par le tribunal pour enfants de Toulouse, dont 4 ou 5 fois pour des faits de violence. Il a quand même accompli un petit séjour en prison pour vol de sac. Le 24 février, il a été condamné à un mois de prison ferme pour blessures et conduite sans permis. Mais il n'était pas retourné en cellule car il devait voir un juge... en avril pour étudier l'aménagement de cette peine!!!

 

DÉCEPTION encore quand on regarde les promesses des candidats et que presque aucun ne prévoit rien pour avoir une justice qui punit vraiment et pour ne plus considérer comme Français les gens d'origine étrangère (nés ou non en France) qui refusent de faire partie de la communauté nationale. Mais il ne faut pas les stigmatiser.

 

Finalement, une grosse DÉCEPTION: celle d'avoir toujours un système politique qu'il faut stigmatiser car il défait la France.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>