Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un moyen de connaître l'Empire du milieu

30 Novembre 2011, 23:12pm

Publié par AF Provence

Au Café Actualité d'Aix-en-Provence qu'il anime, Antoine de CRÉMIERS donne la parole mardi 6 décembre à un intervenant qui connaît bien la Chine. Richard Chine

Voir les commentaires

Royaume ou république ? Le choix est fait !

29 Novembre 2011, 23:49pm

Publié par AF Provence

En France, une candidate d'origine norvégienne à l'élection présidentielle française défraie la chronique avec des déclarations fracassantes ou peu sensées.

Il n'en a pas toujours été ainsi avec les célébrités originaires de ce pays, comme le signale un écho publié par le GAR que nous reproduisons ci-dessous.

 

Un journaliste français demandait à l’illustre exploration polaire norvégien Fridtjof Nansen : pourquoi ses compatriotes avaient choisi la Royauté et non la République en 1905 après leur séparation du royaume de Suède. Il répondit :

http://img31.imageshack.us/img31/6848/nansenl.jpg

« Nous avons choisi la Monarchie pour trois motifs :

« Le premier, c’est que, la Norvège n’étant pas riche, nous voulons un gouvernement économique, et, vous le savez, il n’y a pas de gouvernement plus coûteux que la République.

Le deuxième, c’est que nous voulons être forts ; et la République nous eût rendu trop faible vis-à-vis de la Suède.

Enfin, nous voulons être libre ; nous ne nous soucions nullement de subir la tyrannie des partis."

Voir les commentaires

La crise, une occasion pour imposer une Europe sans les peuples ?

28 Novembre 2011, 23:55pm

Publié par AF Provence

Jean-Philippe CHAUVIN a publié sur son blog http://nouvelle-chouannerie.com/ une excellente analyse de la crise de l'euro et de l'Europe qui a d'ailleurs été recopié sur plusieurs sites comme LePost.

-----------------------------

  Jean-Philippe Chauvin Panique à bord du navire « Euro » ? C'est l'impression que l'on peut avoir à la lecture de la presse des jours derniers et à l'écoute des radios d'information... Les titres catastrophistes sont-ils des prédictions autoréalisatrices ou de simples affolements destinés à faire accepter ce qui n'est pas acceptable, c'est-à-dire des abandons de souveraineté au profit d'une Europe « fédérale » qui ne serait rien d'autre qu'une Europe allemande comme le laisse entendre le titre de l'hebdomadaire « Challenges » de cette semaine ? Sans doute un peu des deux!


   Quoiqu'il en soit, cela n'est guère rassurant car l'on peut constater combien les États sont dépossédés (ou acceptent de l'être...) de leurs propres prérogatives pour ne satisfaire que les intérêts de ceux qui souhaitent en définitive, au nom d'un libéralisme idéologique plus que pragmatique, le « désarmement du politique » face aux Marchés, seuls maîtres (ou apprentis sorciers, au regard de l'histoire ?) d'un jeu dont les peuples risquent bien d'être les victimes... Un jeu animé par les agences de notation, qui ont pris le pas sur les gouvernements et les peuples, dans une sorte de logique « a-démocratique » devant laquelle les démocrates, doctrinaires ou simples partisans, sont impuissants : sans doute n'ont-ils pas compris que la démocratie issue des Lumières et, en fait, du monde anglo-saxon (et non de la cité athénienne...), par son histoire propre comme par ses racines, ses fondements, a trop partie liée avec le capitalisme pour pouvoir, en temps de crise, s'en émanciper ou se penser en dehors de ses principes de libre-échange ou d'opinion publique, cette dernière trop souvent confondue à tort avec la notion de « peuple » qu'elle travestit ou défigure (au sens philosophique du terme).

 

   La semaine qui s'ouvre sera, nous dit-on, déterminante : le discours de M. Sarkozy, annoncé pour jeudi, sera-t-il celui du « renoncement », comme peut le laisser craindre la domination de la chancelière Merkel au sein du couple, si mal assorti aujourd'hui, franco-allemand ?

 

 

Promenade romantique au bord du gouffre...

 

   Cette « Europe » (sic, oserai-je rajouter !) que l'on veut nous imposer aux forceps « au nom du sauvetage de l'euro » (cette monnaie-là jadis censée nous protéger : quelle triste ironie !), serait la fin d'une certaine idée de la politique, la fin des souverainetés nationales, de la nécessaire liberté d'être et d'agir des nations historiques d'Europe : d'une « union » librement consentie et assumée (aussi imparfaite soit-elle), on passerait à une sorte de « fusion » qui serait régie par les principes de rigueur de l'Allemagne et qui réduirait les peuples à n'être plus que des spectateurs dépossédés de leur propre destin !

 

   Non, cela n'est pas acceptable ! Le nom de France veut dire, dans son étymologie d'origine… germanique !, Liberté : tout est dit, et cela nous impose, à nous autres héritiers d'une histoire tumultueuse, parfois heureuse, parfois douloureuse, d'être digne de ce beau nom de France... D'ailleurs, ce n'est pas en niant la France que l'on pourra faire l'Europe, mais en affirmant la France que l'on pourra fonder l'Europe : le général de Gaulle rappelait, à la suite d'ailleurs de Maurras qui demandait à ce que l'on ne parle pas de l'Europe comme si elle était faite avant d'exister, que c'est en s'appuyant sur les réalités nationales issues de l'histoire (qu'il ne s'agit pas de glorifier mais d'assumer) que l'on pouvait construire une Europe qui ne soit pas une chimère mais, au contraire, une « Europe réelle », tout l'inverse de cette « Europe légale » qui suinte à travers les discours des « sauveteurs de l'euro »...

Voir les commentaires

La pétition qui met en demeure Luc Chatel

27 Novembre 2011, 22:21pm

Publié par AF Provence

Vous avez peut-être entendu parler de ce sondage IFOP/VA, paru le 17 novembre. On y apprend entre autre que 55 % des Français contestent le caractère "non scientifique" de la "théorie du genre", et que 75% se prononcent pour une intervention du ministre : en publiant une circulaire de correction, en demandant aux éditeurs de corriger eux-mêmes, ou en retirant de la circulation les manuels.

Or le ministre de l’éducation nationale n’a rien fait pour corriger les programmes, annonçant même que les programmes scolaires ne mentionnent pas explicitement la théorie du genre. Il accuse les éditeurs d’avoir pris la liberté d’en parler dans les manuels. Les éditeurs quant à eux assurent qu’ils ont respecté le cahier des charges du ministère. Luc Chatel refuse d’endosser la responsabilité de ce que les lycéens de première apprendront. Mais alors, qui décide ? Il y a visiblement un dysfonctionnement inquiétant au sein du ministère de l’éducation nationale.

Cette théorie soutient que le sexe biologique ne détermine pas le genre sexuel de l’individu, construit par l’éducation et les choix de chacun. Cette théorie est de nature sociologique, et n’a aucun fondement biologique.

Beaucoup d’associations se sont déjà mobilisées dans les mois précédents. Leur appel n’a pas été entendu. Mis en relation au hasard de la toile, parents, grand-parents, frères et sœurs de lycéens actuels ou futurs, professeurs de lycée, jeunes gens récemment bacheliers, ou simples citoyens choqués par le mépris visible du ministre, nous en appelons au bon sens des français.

Vous trouverez dans ce mail le lien vers une pétition qui demande au ministre une correction claire ou alors son remplacement : http://un-ministre-irresponsable.org. Cette initiative citoyenne n’est pas "une pétition de plus". Elle est un ultimatum. Sur cette page, vous trouverez aussi des informations sur la théorie du genre, sur le sondage précédemment cité, sur les actions qui ont déjà été menées par d’autres.

Nous vous remercions pour l’intérêt que vous porterez à cet enjeu grave, certains que vous comprendrez l’état d’une situation qui a "dépassé les bornes". Merci de faire entendre votre voix, merci pour ce que vous avez peut-être déjà fait.

Pensez à faire tourner ce mail, n’hésitez pas à en parler autour de vous : beaucoup de gens ne se sont pas mobilisés faute d’être informés. Vous pouvez aussi nous rejoindre sur facebook en cliquant ici !

Signez la pétition !

Bonne semaine à chacun,

Isabelle Marcaurd, pour http://un-ministre-irresponsable.org

Voir les commentaires

Voyages et histoire: au coeur de la Vendée royaliste

25 Novembre 2011, 15:00pm

Publié par AF Provence

voyage-histoire-n4.jpgLe nouveau numéro de Voyages et histoire, revue originale consacrée au "tourisme d'histoire"(c'est-à-dire la visite de lieux, champs de bataille et patrimoines architecturaux liés à l'Histoire) nous emmène ce mois-ci en Vendée, avec pour titre:

"Dieu et le Roi au coeur de la Vendée".

Saluons cette initiative qui rappelle que la Révolution a trouvé devant elle se dresser le peuple, qui se battait pour Dieu et son Roi, contre le totalitarisme républicain et la Terreur. 

Renseignements sur le site: http://www.voyageethistoire.com/

Voir les commentaires

Bientôt une nouvelle série à la télévision?

24 Novembre 2011, 22:55pm

Publié par AF Provence

Après les Tudor, pourquoi pas les Capétiens à la télévision? 


 

Voir les commentaires

Il est possible de faire reculer cathophobie et christianophobie

18 Novembre 2011, 20:15pm

Publié par AF Provence

    Pour riposter aux attaques contre la religion catholique, les chrétiens excluent la bombre façon "Charlie-Hebdo". Ils utilisent plutôt les manifestations et les prières de rue. Les moyens peuvent être différents selon les cas mais la volonté permet de faire reculer les anti-chrétiens. Deux exemples le montrent.


Tout d'abord, la nouvelle publicité Benetton montrant, grâce à un montage photographique, le pape et Cheikh Ahmed Al Tayyeb, recteur de l’université égyptienne d’Al Azhar, s'embrassant sur la bouche.

  Benetton censuré

    Contrairement aux évêques français qui, dans des cas semblables, sortent des déclarations emberlificotées pour excuser le blasphémateur et critiquer les chrétiens indignés, le Vatican a vivement réagi et les affiches incriminées ont disparu. Mais la campagne anti-chrétienne aurait continué sans opposition ferme.

    Il est à signaler que le gouvernement français n'a eu aucune réaction (laïcité oblige!) mais que mardi 15 novembre Gilberto Benetton a reçu la Légion d'Honneur des mains du Président de la République dans les salons de l'Elysée. Et le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, n'a rien eu d'autre à déclarer que: "Je ne suis pas du tout choqué. (...) Benetton a toujours fait des publicités chocs, il y en a eu des un peu plus choquantes que celle-là, celle-là est plutôt ironique".

 

Deuxième exemple, d'une autre ampleur, relatée par le quotidien "Corse-Matin" (lire ici). La Faculté des Lettres de Corte a été en ébullition, jeudi 17, à cause d'une affiche d'un étudiant en arts pllastiques. Il annonçait une exposition de ses œuvres en montrant un sexe masculin orné d'un chapelet.

expo Corte

   En découvrant cette affiche, les militants des syndicats étudiants majoritaires Ghjuventù Paolina et Consulta di a ghjuventù corsa ont envahi la salle d'exposition. Ils ont alerté le curé de la ville. Des gendarmes sont venus. Le doyen Pascal Ottavi a réussi avec peine à rétablir le calme. Le tract distribué par Ghjuventù Paolina évoquait "les affiches provocatrices qui offensent le peuple corse ainsi que la moralité que l'on essaie d'inculquer à notre jeunesse. Nous ne pouvons tolérer une telle insulte envers une religion, quelle qu'elle soit".

 

Pourquoi n'en est-il pas ainsi dans les autres régions françaises et avec les autres syndicats?

N'y a-t-il pas des leçons à tirer?

Voir les commentaires

Toujours revenir à MAURRAS

16 Novembre 2011, 17:30pm

Publié par AF Provence

Aujourd'hui est l'anniversaire de la mort de Charles MAURRAS à la clinique St Grégoire, à Saint-Symphorien-lès-Tours, le 16 novembre 1952.

En 2012, cela fera soixante ans et des événements importants auront lieu à cette occasion.

Le site du CRAF a pris l'heureuse initiative de publier plusieurs photos des dernières années du maître de l'Action Française. Voir: http://www.actionfrancaise.net/craf/?In-memoriam-Maurras-16-novembre

 

Pour notre part, nous préférons montrer cette image:

maurras 1888Elle date de 1888.  Installé à Paris depuis trois ans, le jeune Martégal a tout juste vingt ans. Cette année est celle où il reçoit le grand prix des félibres de Paris, où il est présenté à Frédéric MISTRAL et où il rencontre Maurice BARRÈS. Plein de vie et de dynamisme, il commence à lutter pour la Provence et pour la France. Il comprendra bientôt que la région et la nation ne pourront vivre qu'avec la MONARCHIE.


Ce MAURRAS ardent, militant et attaché à ses racines, à son identité, est l'exemple auquel nous devons nous référer, auquel nous devons toujours revenir.

Voir les commentaires

TINTIN, héros politiquement incorrect

15 Novembre 2011, 06:34am

Publié par AF Provence

RÉUNION EXCEPTIONNELLE de CULTURE FRANÇAISE

(en co-organisation avec le Cercle ISTEON)


Samedi 19 NOVEMBRE à 18h00 précises

CAFE SIMON 28 Cours d'Estienne d'Orves 13001 Marseille

 


"TINTIN,

héros politiquement incorrect"

par Francis BERGERON,

écrivain et journaliste



Francis BERGERON vient de consacrer une biographie remarquée à HERGÉ, le père de TINTIN.

http://archives-fr.novopress.info/wp-content/uploads/2011/06/Image-2.png


Il est l’auteur de brillantes études sur Léon DAUDET, Henri BÉRAUD, Henri de MONFREID et SAINT-LOUP. Il a encore écrit plusieurs ouvrages sur l’histoire des mouvements nationalistes français. Il est enfin l’auteur à succès de la célèbre série de romans pour la jeunesse « le clan des Bourdesoule ».

L’auteur signera ses ouvrages à la fin de la réunion.


Entrée libre. Participation sous la forme d'une consommation commandée au bar.

Possibilité de dîner sur place après la réunion.


ATTENTION: la réunion commence bien à 18 heures.

Voir les commentaires

La preuve de l'incapacité des politiciens

14 Novembre 2011, 05:05am

Publié par AF Provence

   La parodie de mariage entre deux homosexuels à Cabestany vient de faire beaucoup de bruit. Le maire communiste Jean VILA, ancien député,  a déclaré avoir organisé cette fausse cérémonie, qui n'a aucune valeur juridique, car "il y a des moments où il faut être hors-la-loi".http://photo.europe1.fr/infos/mariage-gay-182891/2273283-1-fre-FR/mariage-gay_scalewidth_630.jpg

   Il pense pouvoir ainsi "rouvrir le débat sur le mariage entre personnes du même sexe" et a demandé à tous les élus d'agir comme lui. La secrétaire d'Etat à la famille Claude GREFF a répliqué en déclarant que cet appel "est une provocation électoraliste à la veille des élections présidentielles et il est inacceptable d'utiliser le pouvoir conféré par la loi pour la détourner".

   Il est évident que l'électoralisme a une part dans cet événement. Mais, ce faux mariage est surtout la preuve de l'incapacité et de l'inutilité des politiciens.

   Avec la crise économique et la tempête dans laquelle se trouve l'euro, les hommes politiques sont complètement dépassés. Ils n'ont à proposer que des rustines qu'ils appellent plan de rigueur. Aucune solution complète ne peut venir de leur part car ils sont acquis au système européiste. Ils ont voulu abattre les frontières. Ils ont imposé l'euro. Ils ont accepté le traité de Lisbonne contre le peuple français qui avait refusé la Constitution européenne. Ils ne peuvent remettre en question ce qui est leur seule culture.

   D'ailleurs, ils sont de plus en plus mis de côté. Le nouveau premier ministre grec, Lucas PAPADEMOS, a notamment été gouverneur de la Banque de Grèce entre 1994 et 2002. Il a également été vice-président de la Banque centrale européenne jusqu'en 2010.

   Pour remplacer BERLUSCONI, les Italiens vont avoir un gouvernement présidé par Mario MONTI, ancien commissaire européen (1994-2004) et ancien élève, à l'université Yale, du Prix Nobel d'économie James Tobin.

   En France, le véritable chef de la délégation française dans les réunions européennes et internationales est le Corse de Vico Xavier MUSCA, secrétaire général de l’Elysée depuis février 2011.

   Les technocrates montant au créneau pour s'occuper des "affaires sérieuses", les politiciens professionnels en sont réduits à agiter des "hochets".

   Nous ne voulons pas dire que le mariage homosexuel n'est pas une question de société importante mais simplement que le champ d'action de la classe politique française est devenu très limité. François HOLLANDE, en dehors de la promesse farfelue de créer 60.000 postes d'enseignants, et dont il essaie de se dépêtrer, a un programme très proche de la politique de Nicolas SARKOZY.

   Comme l'élection présidentielle approche à grands pas, il ne reste plus aux divers clans partisans, pour se singulariser, que le créneau des "questions de société": mariage homosexuel, officialisation de l'homoparentalité, légalisation de l'usage du cannabis, etc. Beaucoup voudraient en faire les seuls thèmes de la prochaine campagne électorale.

Les Français doivent sortir de ce jeu de tartuffes. Contre la technocratie européiste, notre pays a besoin d'une ligne politique indépendante des partis politiques et des lobbies financiers. Un Roi pourrait le permettre.

Voir les commentaires

1 2 > >>